Menu Crédit immobilier

Le puits canadien

puits canadien

Réguler le plus naturellement la température chez soi est un enjeu de taille aujourd'hui, afin de réduire l'impact environnemental de nos maisons. Le puits canadien apporte une réponse en la matière, en régulant naturellement la température, grâce à la géothermie.

Qu'est-ce que c'est ?

Un puits canadien est une installation souterraine, qui utilise passivement la géothermie, pour réguler la température à l'intérieur. Le principe consiste à faire passer un tuyau sous terre, dans lequel de l'air circule de l'extérieur, vers l'intérieur de la maison.

La température de l'air est ainsi régulée par la géothermie, avant d'entrer dans la maison, permettant ainsi d'améliorer naturellement le confort thermique à l'intérieur.

En hiver, la terre est plus chaude que l'air ambiant et inversement en été, ainsi la température de l'air qui transite par ce puits canadien est augmentée ou diminuée de 5 à 8° C avant d'être injectée dans la maison.

Une grande partie de l'air ne vient donc pas directement de l'extérieur, puisqu'il passe par ce tuyau sous terrain, bénéficiant ainsi passivement du principe de la géothermie. Le confort thermique est ainsi amélioré, réduisant la nécessité d'utiliser chauffage et climatisation.

L'installation

Les meilleures conditions pour installer un puits canadien, consistent à le faire lors de la construction de la maison. Si la maison est déjà construite, mieux vaut faire les travaux à l'occasion d'un chantier de raccordement ou de terrassement, pour ainsi profiter de ces travaux et donc faciliter l'installation et réduire les coûts.

Il s'agit donc d'enterrer un tuyau de 160 mm de diamètre à environ 1 à 2 mètres de profondeur. Ce tuyau de 25 mètres de long est équipé d'une grille à son entrée, pour éviter que des feuilles et autres débris n'y rentrent et d'une VMC à la sortie, pour ventiler l'air dans la maison.

Il faut aussi choisir le bon tuyau, afin que celui-ci soit résistant et offre un bon échange thermique.

  • Le PVC rigide est souvent conseillé, mais celui-ci pose problème côté résistance.
  • Les gaines électriques peuvent aussi être un bon compromis car elles sont très résistantes, mais offrent un échange thermique moins performant. 

Dans tous les cas, il faut opter pour un tuyau étanche et ne pas faire de raccord. L'étanchéité est en effet primordiale, sans quoi de l'eau pourrait s'infiltrer dans le tuyau ou encore des gaz toxiques comme le radon.

Une fois installé, le puits canadien fonctionne seul, sans aucune intervention de la part des propriétaires. En été, son efficacité peut encore être augmenté par un ventilateur, situé dans le tuyau, d'un débit de 200 m³/h, qui peut être actionné en cas de forte chaleur, pour rafraîchir encore plus la maison.

Avec cette installation, chauffage et climatisation deviennent moins indispensables, voire ne sont plus utilisés. La température à l'intérieur de la maison est en effet régulée naturellement, en fonction de la saison, pour offrir un confort thermique optimal tout en consommant très peu d'énergie.

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top