Menu Crédit immobilier

Véranda : votre pièce en plus

veranda piece en plus

La véranda fait peau neuve depuis quelques années. Fini les jardins d'hiver glacés à la saison froide et irrespirables l'été. Les évolutions techniques font aujourd'hui de la véranda une pièce à vivre toute l'année. Exit les idées reçues et bonjour à un espace supplémentaire pas comme les autres !

Une vraie pièce

La véranda a longtemps été mal considérée et même boudée. Cantonnée à la création de jardins d'hiver, c'était un espace peu utilisé et souvent peu apprécié.

Les constructeurs ont planché sur la question pour offrir de belles évolutions techniques permettant notamment d'assurer un confort thermique toute l'année.

L'esthétique a elle aussi évolué, offrant désormais un large choix de forme, matières et de style. Ainsi, la véranda peut être prévue dès la construction, ou encore rajoutée plus tard, à la manière d'une extension, tout en étant plus simple à construire qu'une extension classique.

Cette petite révolution fait que le marché de la véranda se développe aujourd'hui, car cet espace intérieur/extérieur a de quoi séduire et permet de créer tout type de pièces.

En effet, la plupart des gens choisissent aujourd'hui d'y aménager une pièce à vivre, type salle à manger ou salon, ouverte sur le reste de la maison.

Mais vous pouvez aussi tout à fait y installer un bureau, une chambre ou encore une salle de jeux. Si vous avez la possibilité de l'équiper avec des raccordements, la véranda peut aussi recevoir une cuisine. Seule la salle de bain est moins indiquée, le principe de la véranda étant l'ouverture sur l'extérieur, avec des parois entièrement vitrées, sauf à appliquer des filtres adhésifs antiregard sur les vitres. Cette option faisant toutefois perdre le bénéfice de la vue sur l'extérieur.

Quel matériau ?

Quand il s'agit de construire une véranda, vous avez le choix entre plusieurs matériaux, hormis le verre bien sûr, qui constitue la plus grande partie de cette pièce. Il s'agit de choisir la structure de la véranda.

En la matière, vous avez le choix entre le PVC, l'aluminium, l'acier ou fer forgé et le bois. Pour choisir, plusieurs critères entrent en compte. Tout d'abord la résistance du matériau, puisque celui-ci doit supporter le poids de la véranda.

Il s'agit donc de savoir si la véranda est à profil porteur, c'est-à-dire qu'elle supporte une lourde charge, comme par exemple une toiture classique. L'autre option, quand les autres matériaux utilisés sont légers, il s'agit alors d'une véranda non porteuse. Les autres critères sont l'esthétique et le prix.

  • Aujourd'hui le choix le plus courant est l'aluminium, certes il ne s'agit pas du moins cher, mais il est solide, léger, inoxydable et résistant. Par contre, c'est un conducteur thermique, il faut donc prendre des mesures, type châssis à rupture de pont thermique.
  • Le PVC est le choix le moins onéreux et très souple d'utilisation. Il se trouve aussi bien en kit que pour la construction sur mesure, en plus de ne pas être conducteur et étanche.Le point négatif est plutôt esthétique, même si ces structures sont disponibles désormais en plusieurs couleurs.
  • Le bois est quant à lui un choix d'un matériau noble et naturel, en plus d'être très esthétique. C'est aussi le plus résistant, parfait donc pour les profils porteurs. Le tout est de choisir l'essence adaptée, telle que le red cedar, qui ne doit pas se dilater avec la chaleur sous peine de briser les vitres, mais aussi être imputrescible. Il est aussi bien sûr possible de le traiter. Toutefois, le bois est le plus onéreux des choix.
  • Enfin, l'acier ou le fer forgé sont les plus esthétiques de tous, puisqu'ils apportent beaucoup de charme à la véranda. Par contre, il s'agit d'un travail complexe réservé à un artisan chevronné et nécessite aussi un traitement pour assurer le confort thermique dans la véranda, l'acier étant très conducteur.

Il ne reste maintenant plus qu'à déterminer la forme de votre véranda et à profiter de votre nouvelle pièce.

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top