Menu Crédit immobilier

TEG - 5 règles à connaître

SOMMAIRE

le TEG : 5 règles à connaître

Mise à jour : depuis le 1er octobre 2016, le nouvel indicateur de référence du coût total d’un crédit immobilier devient le TAEG et non plus le TEG

L'utilisation du TEG repose sur quelques règles simples.

1. le TEG permet de mesurer rapidement la compétitivité d'un financement et de comparer entre elles les propositions reçues.

Un écart de TEG supérieur à 0,50 point est souvent le signe d'une proposition inintéressante. Il peut correspondre, par exemple, à 3 000 € de frais d'intérêts supplémentaires et des frais de dossier de 800 € (pour un prêt de 100 000 € sur 15 ans). Vérifiez bien que tous les éléments sont comparables et intégrés dans le calcul.

2. le TEG sert de base de discussion avec les banques pour bien mesurer tous les coûts du financement et les passer en revue.

Le TEG couvre 4 points essentiels : taux nominal (fixe ou révisable), frais de dossier, assurance (constante ou dégressive), et frais de garantie. Une analyse détaillée de chacun d'entre eux permet de confirmer les modalités du financement. Les taux révisables (sur toute la durée ou par tranche de durée) nécessitent des prévisions de taux car ils ne sont pas pris en compte dans le TEG.

3. le TEG doit être complété par la comparaison du coût global du prêt, à la fois à l'échéance et en cas de remboursement anticipé (environ 8 à 10 ans).

Pour bien évaluer la solution de financement, vous devez prendre en compte non seulement le TEG mais également le coût total des différents éléments financiers. Votre analyse portera alors sur un montant total en euros plus facile à mesurer qu'un taux. Attention, il est fort probable que vous ne garderez pas le prêt jusqu'à l'échéance, il faut donc comparer également le coût total sur une durée de 8 ou 10 ans.

4. le TEG ne prend pas en compte les aspects qualitatifs du prêt qui doivent être soigneusement comparés et analysés

  • évolutivité des remboursements ;
  • possibilité de différés ;
  • pénalités de remboursement anticipé ;
  • assurance constante ou dégressive...

Le conseil du courtier
C'est le point le plus important. A taux égal ou proche, vous devez adopter la solution de financement la plus souple en terme de remboursement, elle vous apporte une meilleure sécurité et vous permet également d'accélérer les remboursements. Les pénalités de remboursement anticipé éventuelles constituent également un coût supplémentaire à prendre en compte.

5. le TEG doit s'inscrire dans une démarche globale de choix de la meilleure banque pour vous :

  • proximité ;
  • palette des services proposés ;
  • réactivité ;
  • qualité de l'approche commerciale.

Un interlocuteur qui vous satisfait par sa disponibilité et son sens du service peut vous rassurer quant au déblocage et au suivi du prêt, et quant au fait que celui-ci se déroulera dans les meilleures conditions. Comparez également les services annexes et l'éventail de ce que chaque banque peut vous apporter (services Internet, gestion de portefeuille, prêts personnels etc...).

En respectant ces 5 règles importantes, vous pourrez utiliser de manière efficace le TEG qui vous est indiqué et vous serez conforté dans l'idée que le TEG est une notion fort utile.

Le TEG a permis de réglementer strictement la démarche commerciale bancaire en France. Il a rendu service aux particuliers pour les aider à choisir, mais il a également été fort utile aux banques pour la promotion de leurs solutions de financement.

Par la transparence et la rigueur qu'il impose, le TEG a contribué au développement du financement immobilier dont les banques comme les particuliers profitent aujourd'hui.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !
Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top