Menu Crédit immobilier

Tchat Janvier 2012 : Comment emprunter ? - Les prix

SOMMAIRE

Les prix de l’immobilier

"Depuis la perte du triple A, j’ai lu beaucoup d’articles prévoyant une baisse des prix de l’immobilier (Île-de-France incluse) d’environ 5 à 10 %. D’ores et déjà, il me semble que les nouvelles annonces immobilières affichent des prix plus raisonnables. Prévoyez-vous une baisse des prix ?"

200368971-001

meilleurtaux.com : En effet, depuis la fin de l’année 2011 – soit avant la perte du triple A – les professionnels de l’immobilier observent des baisses de prix dans certaines régions de France. Cette baisse des prix peut se poursuivre en raison de la baisse de la demande liée au contexte économique, à la légère remontée des taux mais aussi de la disparition de dispositifs avantageux comme le PTZ+ dans l’ancien. Lorsque la demande baisse, les délais de vente s’allongent ce qui pousse les vendeurs à accroître la marge de négociation et à baisser leurs prix. Mais tout dépend de la région.

"Est-il judicieux d’acheter maintenant ou vaut-il mieux attendre une baisse des prix incertaine ? Les taux vont-ils remonter sous peu et si oui, dans quelle limite ? Les acheteurs sont-ils en position de force actuellement pour négocier auprès des vendeurs ?"

meilleurtaux.com : Si vous avez un projet immobilier actuellement et que vous avez eu un coup de cœur pour un bien immobilier de bonne qualité et proche des transports, peut-être avez-vous intérêt à ne pas attendre… Les taux vont légèrement remonter mais on anticipe une baisse des prix d’ores et déjà constatée par les professionnels de l’immobilier… Par ailleurs, le rapport de force entre acheteurs et vendeurs est en train d’évoluer : les délais de vente s’allongent (3 mois en moyenne) et les négociations augmentent…

"Les prix ont atteint un tel niveau spéculatif que de nombreux biens sont inaccessibles : ce n’est pas une légère baisse qui suffira à compenser le renchérissement du crédit, des travaux et la disparition de tous les avantages fiscaux."

meilleurtaux.com : Cela dépend des régions ! Le marché francilien n’est pas représentatif de l’ensemble du marché français ! Ainsi, à Bourges, le prix du m² est de 1 505 €, à Strasbourg 2 481 € et à Rouen 2 529 €. On est loin des 8 366 € de Paris. Par ailleurs, d’après nos simulations, une baisse des prix de 5 % en moyenne en 2012 compenserait une hausse des taux de 0,50 point, maintenant ainsi un pouvoir d’achat immobilier stable, en moyenne de 57 m² pour 1 000 € de mensualité sur 20 ans.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !
Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top