Menu Crédit immobilier

Taux immobilier - Mars 2017

La situation reste exceptionnelle, les taux sont toujours très bas avec des niveaux inférieurs très nettement à 2%, puisqu’un taux moyen sur 20 ans se négocie autour de 1.65 et sur 15 ans 1.45.

Nous sommes à des niveaux équivalents à ceux de l’été 2016. A titre de comparaison, il y a seulement un an, les taux étaient supérieurs à 2% soit sur 15 ou 20 ans.

Ces taux très bas et cette baisse des taux ont une influence directe sur le pouvoir d’achat immobilier et la capacité d’emprunt des Français.

Prenons l’exemple de quelqu’un qui rembourserait 1 000 € par mois :

Pour un emprunt sur 20 ans, entre aujourd’hui et il y a seulement un an, il va pouvoir emprunter 10 000 € de plus qu’en février 2016.

Autre exemple pour un emprunt moyen de 200 000 € :

Entre aujourd’hui et il y a un an, le coût des intérêts, c’est à dire ce que vous allez payer à la banque, a baissé de 12 000 €.

Une autre conséquence, c’est ce que l’on appelle l’éligibilité des candidats à l’emprunt.

En gros combien faut-il pour gagner pour emprunter 200 000 € sur 20 ans ou 150 000 € sur 20 ans.

Là encore des effets très nets. Vous avez besoin de moins de revenus disponibles pour emprunter.

Prenons un exemple :

Pour emprunter 200 000 € sur 20 ans, il fallait gagner en 2010 3 600 € nets/mois.

En février 2017 pour emprunter ces mêmes 200 000 € sur 20 ans, grâce à la baisse des taux, il vous « suffit » de gagner 2 950 € nets/mois.

Prenons un autre exemple 150 000 € soit le budget moyen en région :

En 2010 il vous fallait gagner 2 700 € nets/mois, en 2017 il suffit de gagner 2 200 € nets/mois.

Ces chiffres expliquent à eux seuls pourquoi le volume des transactions et pourquoi la demande immobilière est très forte.

Beaucoup de gens qui n’étaient pas finançables il y a 3, 4 ans ou 6 ans, le sont aujourd’hui et avec des revenus plus faibles.

Quelles sont les perspectives pour les semaines et les mois qui viennent ?

Les taux vont rester très bas au moins jusqu’aux élections présidentielles.

  • Les banques sont toujours en recherche active de dossier de crédit immobilier avec des gens finançables.
  • Deuxièmement, elles empruntent toujours à des taux très bas.
  • Troisièmement, l’incertitude qui pèse sur les élections présidentielles en France, fait que les banques ont un besoin urgent de capter de nouveaux dossiers au plus vite. 

La période est donc extrêmement propice à la comparaison entre les établissements bancaires. N’hésitez pas encore une fois à comparer !

La banque de votre ami n’est pas forcement la banque qui vous convient le mieux et chaque projet mérite sa banque.



Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !
Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top