Menu Crédit immobilier

Quelques pistes pour financer un projet d'investissement locatif

 Loupe sur une maison

Le niveau des taux bas offre une belle opportunité pour investir dans l’immobilier locatif et se bâtir un patrimoine à crédit. Mais encore, il faut savoir optimiser les réductions d’impôt et dénicher le meilleur taux d’emprunt. Découvrez nos conseils pour financer votre projet à bon compte.

Choisir le bon prêt

Si vous vous lancez pour la première fois dans un investissement locatif, il est préférable d’opter pour le prêt amortissable.

L’idée est alors d’assurer le remboursement des intérêts et du capital avec les loyers perçus.

Le prêt in fine peut convenir si vous percevez déjà des revenus fonciers.

Dans ce cas, le capital est remboursé à terme. Pour optimiser la rentabilité du projet et minimiser les impôts, vous pouvez déduire une part des intérêts du crédit immobilier de vos revenus fonciers.

En revanche, il faut noter que la totalité du capital restant dû n’est pas déductible de l’IFI. Dans ce cas, le calcul de la part déductible s’effectue suivant un amortissement linéaire sur la durée du crédit.

Dans tous les cas, quel que soit le type de bien choisi (appartement ou maison, logement ancien ou neuf, en Pinel ou non), sachez que les frais d’emprunt peuvent être déduits des revenus fonciers, qu’il s’agisse des frais de dossier et de garantie, des intérêts ou de l’assurance.

Minimiser le coût du prêt immobilier

Important En ce qui concerne les taux d’emprunt, ceux consentis pour les investissements locatifs sont légèrement supérieurs, de l’ordre de 0,1 à 0,2 point, par rapport à ceux proposés pour un crédit immobilier classique.

En revanche, ils sont tout aussi faibles. Au début de l’année, ils tournaient autour de 1,10 % sur 15 ans, ou encore de 0,60 % sur 7 ans. Les bons dossiers pouvant espérer obtenir des baisses de 0,10 point.

Les taux restent les mêmes pour un achat dans le neuf et dans l’ancien. La différence se situe principalement au niveau du montage. Le montant de la facture pouvant varier en fonction du délai de livraison, la possibilité de percevoir des loyers, et de déduire les frais d’emprunt de vos impôts.

Aussi, il est conseillé de rembourser les intérêts dès le début, surtout si vous percevez déjà des revenus fonciers.

En effet, toute demande de différé, partiel ou total, fera augmenter le coût du prêt immobilier.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top