Menu Crédit immobilier

Le risque d’impayés lors d'un investissement locatif

 Echange de clef d'un bien immo

Pour ceux qui investissent à crédit dans l’immobilier dans le but de mettre le bien en location, les loyers impayés représentent un problème tout aussi important que les vacances locatives. En effet, ceux-ci peuvent poser de gros soucis concernant le remboursement des mensualités du prêt qui est bien souvent dépendant de l’encaissement du loyer.

Comment se prémunir des risques ?

Lorsque l’on a souscrit un emprunt immobilier pour se lancer dans un investissement locatif, il est essentiel de prendre des mesures préventives afin d’anticiper les problèmes pouvant survenir par la suite, tels que les retards de paiement des loyers ou l’absence prolongée de locataires. Le dépôt de garantie est une solution qui ne prémunit que partiellement puisqu’il ne peut dépasser un ou deux mois de loyer.

Important L’état et Action Logement ont mis en place le dispositif VISALE qui donne la possibilité de contrer ces risques pendant les 3 premières années de location.

Il concerne les individus qui sont les plus susceptibles de ne pas pouvoir payer leur loyer comme :

  • les jeunes ;
  • les étudiants ;
  • les travailleurs en CDD.

Concrètement, l’organisme Action Logement verse les loyers dus au propriétaire si le locataire ne peut plus assumer cette charge. C’est donc une garantie intéressante, mais qui se limite aux trois premières années.

Une autre solution consiste à souscrire une assurance qui permet de couvrir les risques d’impayés ou de vacances locatives.

Important Ce type de contrats est disponible auprès des compagnies d’assurance ou des banques et son coût est souvent compris entre 2 % et 4 % du loyer.

Il faut cependant faire attention aux différentes conditions qui peuvent varier grandement et choisir le contrat le plus adapté à ses besoins. Ces précautions sont d’autant plus nécessaires que le phénomène des loyers impayés est en constante augmentation.

Taux de loyers impayés en hausse

Entre 2001 et 2011, le nombre de litiges en rapport avec le non-paiement des loyers a augmenté de 35 % selon les données du Ministère de la Justice. Ce phénomène continue de s’accentuer depuis et il est donc primordial d’appréhender ces risques afin de mieux pouvoir s'en protéger.

Pour cela, outre les solutions évoquées précédemment, il est important de choisir ses locataires avec prudence et de bien vérifier leur solvabilité et leurs garanties.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top