Menu Crédit immobilier

La hausse des taux, un frein pour le secteur immobilier ?

 Pourcentage sur une flèche

La situation actuelle avec des taux d’emprunt historiquement bas et des dispositions législatives avantageuses a permis au marché de l’immobilier de se développer fortement ces dernières années, et les transactions n’ont jamais été aussi nombreuses qu’en 2017. Cependant, ce phénomène a entrainé une hausse des prix de 2 % à 7 % suivant les villes, et les ménages doivent donc emprunter toujours plus pour devenir propriétaires.

Les conséquences de l’envolée des prix de l’immobilier

L’augmentation des prix risque bientôt de ne plus être compensée par les taux immobiliers bas.

Important La forte hausse de la demande a poussé une multitude de vendeurs à surestimer la valeur de leur bien et ce phénomène de spéculation se poursuit en ce début d’année.

De nombreux acheteurs sont donc obligés de revoir leurs ambitions à la baisse et acquérir un bien plus petit ou dans un endroit moins recherché.

Ce processus risque à terme d’avoir des conséquences fâcheuses sur le secteur. En effet, la demande devrait diminuer petit à petit ce qui entrainerait un ralentissement du marché et des difficultés pour les propriétaires qui souhaitent vendre un logement.

Important Cependant, la Banque centrale américaine (FED) a déjà revu ses taux directeurs à la hausse et l’Europe devrait bientôt suivre le mouvement ce qui devrait contenir la hausse des prix.

Les conséquences d’une hausse des taux

Les taux d’emprunt en ce début d’année 2018 sont toujours assez bas, mais cela devrait évoluer dans les prochains mois. Les banques qui réalisent des bénéfices avec leur assurance emprunteur vont être touchées de plein fouet par les évolutions législatives comme la loi Sapin 2 et vont donc perdre de la marge de manœuvre.

D’après le Haut Conseil de stabilité financière, une hausse des taux pourrait les mettre encore plus en difficulté.

Pour les particuliers qui ont déjà souscrit un crédit immobilier, cela n’aura pas de conséquences, car ils sont tous à taux fixes.

Par contre, pour les nouveaux acquéreurs, les répercussions seraient immédiates avec une diminution du pouvoir d’achat et de la capacité d’emprunt.

Important Ce qui entrainerait probablement une baisse de la demande avec pour conséquence une diminution des prix du marché.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top