Menu Crédit immobilier

Des aides pour réduire la facture des travaux de rénovation

 Maison en travaux

En France, pour acquérir un logement ancien, les Français peuvent bénéficier du prêt à taux zéro. Ce prêt permet d’alléger les charges liées à la réhabilitation des logements. Pour profiter du PTZ, il faut que le logement fasse l’objet d’un programme de travaux d’amélioration avec un coût égal à 25 % du montant total de l’opération. Il permet également de financer les projets d’éco-rénovation. Il existe également d’autres dispositifs, plus ou moins intéressants suivant le profil du bénéficiaire. Zoom sur ces aides.

Inciter les Français à intégrer la dimension écologique dans les travaux de rénovation

Diverses aides ont été mises en place (réduction du taux de TVA à 5,5 %, etc.) pour que les Français intègrent la dimension écologique dans leurs travaux de rénovation. « Le coup de pouce économies d’énergie » a ainsi été lancé en février pour un an, et consiste à accorder des primes aux foyers modestes pour qu’ils puissent réaliser des travaux d’amélioration de leur système de chauffage.

Cela consiste à octroyer des primes pouvant aller jusqu’à 50 € pour l’installation et l’achat d’un radiateur électrique à régulation électronique programmable, d’un montant de 1300 €, ou pour l’acquisition d’une chaudière neuve biomasse de classe 5 afin de remplacer une chaudière individuelle.

Il existe également, pour ceux qui n’ont pas encore fait l’acquisition d’un bien ancien, l’éco prêt à taux zéro, dont les conditions sont identiques à celles du PTZ dans le neuf.

Pour en bénéficier, l’emprunteur doit réaliser un « bouquet de travaux » et s’engager à atteindre à travers ces travaux de rénovation une « performance énergétique globale » minimale définie par un bureau d’études thermiques.

Un versement de 100 € pour l’installation d’un programmateur centralisé pour les radiateurs électriques ou d’un thermostat est également prévu dans ce dispositif. Le plus intéressant pour les propriétaires c’est que cette aide peut être cumulée avec d’autres.

Les autres dispositifs existants

Le cite 2017

Important Le Cite (crédit impôt pour la transition énergétique) est un dispositif fiscal s’adressant aux locataires, aux propriétaires occupants et aux occupants.

Le Cite permet de rembourser 30 % des dépenses éligibles – la main d’œuvre pour les travaux d’isolation des parois opaques et les matériaux et équipements soumis à des critères de performances – en les déduisant sur l’impôt sur le revenu.

Les CEE

Important Les CEE ou C2E, des « bons points verts » que le propriétaire peut gagner en améliorant le bilan carbone de son habitation.

Ces points peuvent être ensuite revendus à des distributeurs de carburant comme Carrefour, Auchan, Leclerc… ou à des fournisseurs d’énergie comme Total, Engie, ou EDF. En clair, le propriétaire fait payer les améliorations vertes de son logement par ceux qui polluent.

Les prêts bonifiés

Important Le dispositif des CEE contraignent les fournisseurs d’énergie à proposer des diagnostics et à verser des primes et même des prêts bonifiés.

Grâce aux prêts travaux isolation, avec un TAEG fixe se situant entre 0,90 % et 3,45 %, EDF offre un emprunt pouvant aller jusqu’à 75 000 euros sur 144 mois (hors garantie hypothécaire ni frais de dossier) puisque pour un chantier de rénovation, l’isolation constitue la première étape.

Le programme Habiter mieux

Important L’éco-rénovation des foyers modestes est accompagnée et financée par l’Anah.

Une condition est toutefois à respecter pour bénéficier de ce financement : que les travaux réduisent la consommation énergétique du logement d’au moins 25 %. Ces travaux concernent l’amélioration du système de chauffage ou de production d’eau chaude, l’isolation des combles, des fenêtres ou des murs.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top