Menu Crédit immobilier

Comment acquérir son logement en toute sérénité?

Maison à la loupe lors d'une recherche

Que vous décidiez d’acquérir un logement ancien ou un logement neuf, les procédures requises pour que la transaction se réalise sans encombre sont plus ou moins les mêmes. L’achat d’un logement n’est pas une décision à prendre à la légère. Il faut être vigilant sur chaque étape de l’acquisition pour éviter une perte.

En plus de la comparaison du prix du logement à acquérir avec d’autres immobiliers de la même catégorie, l’évaluation d'autres paramètres est indispensable car investir dans l’immobilier est une question de rationalité. Certains acheteurs accordent beaucoup d’importance à l’emplacement. En effet, c’est un critère très important et qui influe sur la valeur future de l’immobilier.

D’autres acquéreurs prennent le soin de calculer les taxes ou les charges liées au logement pour estimer la marge de négociation. C’est aussi une décision rationnelle.

Mais pour être certain de la légalité de la vente, la plupart des acheteurs font appel aux services d’un notaire. En effet, l’acte notarié est la base légale qui assure l’authenticité de la transaction entre les deux parties. Avant d’acquérir un logement, la meilleure chose à faire est de consacrer un budget pour payer les frais de notaire.

Les détails concernant le logement

Le diagnostic immobilier est un préalable avant la signature de l’acte de vente. Il permet de vous informer sur tous les détails techniques liés au logement (présence d'amiante, de termites, l'état des installations électriques et de gaz, le niveau d’efficacité énergétique, etc.).

Les professionnels des diagnostics immobiliers doivent vous mettre au courant de tous les travaux à réaliser pour que le logement soit conforme aux normes édictées par la loi. En clair, les détails techniques sur les éléments comme la toiture, les murs, les plafonds et les planchers sont à analyser minutieusement afin d’assurer un réel confort de votre maison.

Par exemple, une mauvaise isolation pourrait engendrer des gaspillages énergétiques, ce qui aura tendance à faire gonfler votre facture d’électricité.

S'il s'agit d'une acquisition faite sous le statut de copropriété, il serait préférable d’évaluer l'état des parties communes pour avoir une petite idée des charges qui vous attendent. L’emplacement du logement est aussi un paramètre très important quand on a un projet d’acquisition. En effet, il influe sur la qualité et la valeur du bien mis en vente.

Si le logement est situé dans un quartier calme et proche de toutes commodités (les écoles, les grandes surfaces, la gare, etc.), l’achat pourrait être un investissement rentable.

Les autres charges à prévoir

L’acquisition immobilière engendre forcément des frais annexes et l’ampleur de ces frais est déterminante pour la signature du contrat.

Si vous avez trouvé le logement grâce à une agence immobilière, sa commission pourrait varier entre 3 et 10 %. Sachez que ce taux se calcule de manière inversement proportionnelle au prix du bien. Et comme on l’a déjà vu, les frais de notaire sont aussi à inclure dans le budget et ils sont à la charge de l'acquéreur.

La législation fiscale stipule aussi qu’un propriétaire doit s'acquitter d’une taxe foncière et d’une taxe d'habitation. Mais si vous êtes marié(e) et que le revenu annuel du foyer ne dépasse pas 40.000 euros, vous allez bénéficier d’une exonération de taxe d’habitation.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour au de page