Menu Crédit immobilier

Pour emprunter, mieux vaut être en bonne santé

Handicapé

Alors que tout le monde voudrait profiter des taux historiquement bas du crédit, certaines catégories de personnes, comme les accidentés de la vie ou les handicapés, essuient régulièrement des refus de la part des banques. Pour les aider à résoudre ces problèmes, la FNATH a signé fin 2016 un accord de partenariat avec un courtier en crédit immobilier.

Des solutions personnalisées existent

La maladie ou une situation de handicap sont des épreuves souvent complexes à vivre au quotidien. Mais à ces difficultés s’ajoutent les préjugés de certaines personnes sur vos capacités à respecter vos engagements. C’est notamment le cas lorsque vous souhaitez obtenir un prêt immobilier ou à la consommation.

Face à une personne en situation de handicap, nombre de banquiers et d’assureurs considèrent à priori qu’elle représente plus de risques et refusent d’accorder un prêt ou une assurance emprunteur. Au mieux, ils imposent de couteuses surprimes qu’elles en deviennent dissuasives.

C’est pour aider ces personnes, dont la capacité d’emprunt n’est pas forcément entamée, que la Fédération Nationale des Accidentés du Travail et des Handicapés (FNATH) a signé en novembre dernier un accord de partenariat avec un courtier en immobilier. Son objet est de trouver des solutions personnalisées en matière de crédit immobilier, incluant le financement de mise aux normes des logements de personnes à mobilité réduite.

Pour continuer à profiter de la vie

Grâce à ce partenariat, les personnes accidentées de la vie vont pouvoir trouver des conseils adaptés à leur situation. Les montages financiers vont intégrer d’éventuels coûts complémentaires à l’acquisition du logement, comme l’aménagement des accès ou certaines dépenses obligatoires de santé.

Certaines banques intègrent l’allocation adulte handicapé (AAH) au calcul de la capacité d’emprunt ou acceptent d’allonger la durée du prêt pour réduire les remboursements mensuels.

Il est également possible d’obtenir un prêt à taux zéro sans être primo-accédant, si une des personnes du foyer est titulaire d’une carte d’invalidité ou bénéficie de l’AAH ou de l’allocation d’éducation spéciale.

Souhaitons que ce type de partenariat aide de nombreux accidentés à retrouver les moyens de continuer à profiter de la vie.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top