Menu Crédit immobilier

Les emprunteurs devront patienter avant de se faire octroyer un crédit immobilier

Octroi crédit

En décembre 2016, les banques sont inondées par les demandes d’achat ou de renégociation de crédit. Les nouvelles demandes devront donc attendre.

Le nombre des demandes de renégociation de crédit et d’achat a tellement augmenté au cours du dernier mois de l’année 2016, que les banques se retrouvent complètement submergées par des dossiers.

La seule solution qu’elles ont pu trouver pour ne pas sombrer dans la paperasse, c’est de mettre en attente les nouvelles demandes de crédit immobilier pour les traiter un peu plus tard, jusqu’à celles qu’elles ont reçues en décembre se soient un peu dissipées. Le point sur la question.

Décembre 2016 : un mois inédit pour le crédit bancaire

Les personnes qui auront envisagé de déposer un dossier à la banque en vue d’une demande d’un nouveau crédit ou d’une renégociation devront prendre leur mal en patience, car le délai de traitement de leurs dossiers risque d’être plus long qu’elles ne l’auraient imaginé.

L’année 2016 a, en effet, fait exception de tous les mois de décembre habituels. D’habitude, ce dernier mois de l’année est une période plutôt calme, voire morose pour les banques, qui se contentent juste d’atteindre leurs objectifs et d’attendre la venue de l’année suivante.

Mais la montée brusque de la demande de prêt a fait de décembre 2016 un mois particulier.

Les banques imposent une pause

Les banques croulent, depuis le début du mois de décembre 2016, sous une montagne de dossiers de crédit immobilier.

Pour certaines banques, le nombre de demandes excède même de 50% celui de la dernière semaine de novembre, alors que le mois de décembre n’a été qu’à sa première semaine.

À noter que le mois de novembre aussi a enregistré un niveau spectaculaire de demandes. Les agences sont tellement submergées, à tel point que certaines d’entre elles ont provisoirement fermé leurs portes aux courtiers qui viennent encore pour y déposer des dossiers, en argumentant qu’elles recommenceront à recevoir de nouvelles demandes à partir du mois de janvier 2017.

Pourquoi cette hausse soudaine des demandes ?

Les taux d’intérêt pour le crédit immobilier ont commencé à connaitre une « remontée amorcée » vers la fin de l’année 2016. Ce qui explique pourquoi les banques se sont soudainement fait envahir par les emprunteurs qui voulaient renégocier leur prêt.

Parallèlement, l’on a vu la précipitation des acheteurs à se ruer vers les agences de crédit pour obtenir un prêt. Tout cela fait que les banques se retrouvent dans l’obligation de rallonger le délai de traitement des dossiers, ainsi que celui des ventes. Ledit délai est donc passé de 45 jours à 60 jours.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top