Menu Crédit immobilier

Un dynamisme accru du marché du prêt immobilier

Maison en billet d'euros

Selon les statistiques de la Banque de France, le marché du crédit immobilier se porte bien.

La récente étude de la Banque de France sur la distribution de crédits en Hexagone en novembre dernier montre que le secteur du crédit immobilier s’avère particulièrement dynamique. Détails !

Des indicateurs au vert

En novembre dernier, l’encours des crédits à l’habitat est évalué à 891 milliards d’euros, enregistrant une progression annuelle de 4,1%. Les prêts « nouveaux » s’inscrivent par ailleurs à la hausse, passant de 19,6 milliards d’euros en juin à 24,8 milliards en octobre pour atteindre 27,5 milliards en novembre.

Quant aux taux immobiliers, ils ont atteint un niveau historiquement bas. La Banque de France souligne que « ces conditions favorables poussent la production de crédits nouveaux à l'habitat à la hausse [...], et plus particulièrement les renégociations ».

Si le taux moyen fixe était de 1,85% en juin 2016, il a fléchi à 1,56% en novembre. Avec ce niveau, faire preuve d’attentisme serait une erreur pour les emprunteurs. De plus, compte tenu des dernières tendances (1,65% sur 20 ans ce mois-ci), les taux de la Banque de France devraient remonter.

Toutefois, rien de bien alarmant au final. Certes, les taux bancaires vont repartir à la hausse en 2017, mais ils devraient demeurer très attractifs.

Rachat de prêt immobilier

Concernant la renégociation ou rachat de prêt immobilier, opération par laquelle les particuliers revendent leur crédit pour bénéficier de meilleures conditions, l’enjeu est de taille pour les emprunteurs déjà propriétaires.

En cette période de taux avantageux, renégocier son crédit immobilier offre en effet des conditions très avantageuses. Les statistiques de la Banque de France soutiennent cette affirmation.

En novembre dernier, 58,8% des crédits immobiliers nouvellement souscrits correspondent à des renégociations. Cette proportion est passée de 38,1% en juin à 54% en octobre pour atteindre ces 58,8% en novembre.

Assurance de prêt immobilier

Depuis l’entrée en vigueur des lois Lagarde et Hamon, les emprunteurs ne sont plus tenus d’accepter l’offre d’assurance des banques (assurance groupe). Avant la signature de leur contrat, ils disposent en effet de la possibilité de comparer et de choisir une assurance emprunteur extérieure.

Il faut toutefois que les garanties des deux offres soient identiques. Appelée délégation d’assurance, cette opération présente des tarifs d’assurance crédit personnalisés, le plus souvent inférieurs à ceux proposés par les banques. Avant de souscrire à un prêt immobilier, il s’avère ainsi utile de prendre en compte ce paramètre.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top