Menu Crédit immobilier

2016, une année marquante pour le crédit immobilier

Emprunt immobilier

Les taux historiquement bas, des volumes de prêts immobiliers ayant largement dépassé le montant de 2015, ces évènements auront largement soutenu l’activité immobilière en 2016 !

Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, cette ardeur pour le crédit est motivée par la faiblesse des taux d’intérêt en immobilier. En effet, ils s’établissent à 1.31% en moyenne pour le mois de novembre 2016.

Dans cette optique, le coût du crédit divisé par 2.5 entre 2008 et 2016, dans l’hexagone. Cette étude menée par le Crédit foncier démontre que l’effet taux est particulièrement puissant.

Durant cette période de 8 ans, les Français ont pu gagner un pouvoir d’achat de 29%, notamment grâce à la stabilité des prix immobiliers.

Prévisions 2017 : une légère baisse du volume des nouveaux crédits

Pour 2017, la question reste sur toutes les bouches : assistera-t-on à une remontée des taux d’intérêt en crédit immobilier ? Régulièrement annoncée, la remontée des barèmes bancaires affiche encore des données limitées.

Cette baisse de la cadence pourrait dissuader certains clients en quête de renégociation. Quant aux acquisitions, « à condition que les prix ne s'enflamment pas, le volume des nouveaux crédits en 2017 devrait être équivalent ou légèrement inférieur à celui de 2016, grâce au maintien des dispositifs d'aide et aux taux qui, même s'ils augmentent, devraient rester à des niveaux très bas », selon les dires de Cécile Roquelaure, directrice de communication et étude dans un établissement de courtage.

2016 : une année record pour le crédit immobilier !

Après une année historique en 2015 avec des prêteurs qui ont décaissé 203 milliards d’euros en prêt immobilier, l’année 2016 bat encore les records. Les derniers chiffres disponibles pour cette année sont en octobre, durant lequel les banques ont distribué 24 milliards d’euros en crédit habitat.

En outre, sur les dix premiers mois de 2016, les établissements bancaires ont accordé 188.8 milliards d’euros au secteur, soit 17 milliards d’euros de plus qu’en 2015 sur la même période.

Même si les chiffres de novembre et décembre 2016 ne sont pas encore publiés, les analystes restent optimistes et s’attendent à une production jamais inférieure à 10 milliards d’euros (chiffre depuis novembre 2014).

Prêt immobilier : 54% de nouveaux prêts en octobre 2016

Les renégociations ou les rachats de crédit ont marqué l’année 2016. C’est de cette manière que les particuliers profitent des taux d’intérêt favorables. Ces opérations ont même représenté 54% des nouveaux prêts immobiliers en octobre 2016.

Au-delà de ces renégociations, le prêt immobilier affiche le plus haut niveau depuis 2008 et en début 2012, selon le Haut Conseil de Stabilité Financière. « En 2016 nous avons enregistré une hausse de 10 % sur un an des demandes de financement avec promesse de vente signée, hors renégociations », souligne Cécile Roquelaure. Toutefois, les taux faibles ne sont pas les uniques responsables de la flambée du secteur. Il convient également de noter les aides immobilières comme PTZ.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top