Menu Crédit immobilier

Les taux immobiliers resteront attractifs en 2018

 les taux de l'immobilier

À quelques jours de la fin de l’année, les conditions d’octroi de prêts immobiliers sont toujours favorables aux emprunteurs. La faiblesse des taux explique d’ailleurs le dynamisme des ventes, aussi bien dans le neuf que dans l’ancien. En 2018, malgré une légère remontée, les taux resteront très avantageux pour les candidats à l’accession à la propriété.

Les taux faibles dopent le marché de l’immobilier

En novembre 2016, les taux immobiliers étaient descendus à des niveaux planchers pour toutes les durées. La moyenne était alors tombée à 1,31 % en moyenne hors assurances. Remontés depuis décembre 2016, ils ont atteint 1,57 % en août dernier d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA avant de repartir à la baisse, jusqu’à 1,54 % en novembre.

Malgré les légères hausses des taux observées plus tôt cette année, les ventes dépassent les records des 10 dernières années avec quelque 910 000 transactions sur le segment de l’ancien et 130.000 pour le neuf. Du côté des constructeurs aussi, les performances sont satisfaisantes avec 140 000 unités, même si elles restent inférieures aux 161 000 ventes de 2010.

Important En décembre, l’heure est à des décotes supplémentaires, allant de 0,05 à 0,10 %.

D’après les courtiers, les crédits sur 20 ans se négocient ainsi à 1,70 % en moyenne, contre respectivement en 1,75 % et 1,80 % à fin octobre et à mi-septembre. Les meilleurs profils d’emprunteurs peuvent même obtenir une offre à 1,30 % sur cette durée ; d’ailleurs, certaines enseignes bancaires ont laissé leurs grilles habituelles de côté et définissent désormais les taux au cas par cas.

Les taux se maintiendront à des niveaux bas en 2018

Avec la croissance de l’inflation à 1,2 % le mois dernier (contre 0,5 % un an plus tôt), les professionnels du marché anticipent une remontée des taux immobiliers en 2018. Toutefois, elle devrait être modérée.

La Banque centrale européenne (BCE) compte en effet garder sa politique très accommodante pendant quelques mois, accentuant la concurrence entre les banques qui vont proposer des taux très attractifs aux clients.

Néanmoins, les potentiels acquéreurs seront pénalisés par la hausse des prix. En novembre, l’indice Notaires-Insee affichait une augmentation annuelle de 3,9 % du tarif au mètre carré dans l’ancien, et la progression en 2018 serait de l’ordre de 1 à 3 %.

Quant au neuf, il subira de plein fouet les changements sur les dispositifs d’aides à l’accession, notamment le PTZ et le Pinel. Tous types de biens confondus, le nombre de transactions pour l’année 2018 devrait par conséquent avoisiner 1.099.000, légèrement en deçà des chiffres de 2017.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top