Menu Crédit immobilier

Le nombre de candidats à l’accession est en baisse en 2017

futurs propriétaires d'un bien immobilier

La pierre reste un des placements préférés des Français. Toutefois, par rapport à l’année dernière, le nombre de ménages qui projettent d’acheter leur logement a diminué. Selon le dernier Observatoire du Moral Immobilier publié par le portail d’annonces immobilières Logic-Immo, leur pourcentage est passé de 84 % à 66 % sur un an. Plus généralement, les chiffres sur 7 ans montrent une légère baisse du moral des acquéreurs.

Baisse du pourcentage d’optimistes

Entre 2011, date de la création de l’étude, et 2017, le nombre de candidats à l’achat a fortement augmenté, atteignant 3 millions d’acheteurs en octobre dernier, un chiffre inchangé par rapport à la même période en 2016.

Le nombre de vendeurs aussi reste stable à 2 millions, maintenant l’équilibre du marché au même niveau qu’il y a un an. En revanche, l’enthousiasme semble retombé.

Alors qu’au dernier trimestre 2016, 84 % des sondés estimaient que le moment était propice à la concrétisation de leur projet d’acquisition, ils ne sont plus que 66 % en 2017 à penser que c’est le bon moment pour se lancer. 25 % d’entre eux sont quant à eux partagés et 9 % jugent la conjoncture défavorable. D’après les analystes de Logic-Immo, la demande pourrait par conséquent ralentir en début 2018.

L’évolution des taux d’intérêt en cause

Le recul de la proportion d’optimistes s’explique probablement par la légère remontée des taux d’emprunt immobilier. Bien qu’ils soient toujours exceptionnellement faibles, ils ne sont plus considérés comme attractifs que par 75 % des personnes interrogées, contre 87 % un an auparavant.

En 2018, bien que seulement 9 % des futurs propriétaires potentiels anticipent une remontée des taux d’intérêt, la demande devrait être moins importante qu’en 2017.

Concernant l’évolution des prix, 47 % des répondants tablent sur stabilisation, tandis que 42 % anticipent une nouvelle augmentation et que 11 % espèrent un retournement du marché assorti d’une baisse.

Demande soutenue pour le neuf

Dans son étude, Logic-Immo observe par ailleurs un regain d’intérêt pour l’immobilier neuf, qui soutient en grande partie la demande de cette fin d’année.

Les intentions d’achat dans ce segment ont ainsi gagné 31 % entre 2016 et 2017, tandis que le nombre de demandeurs de logements anciens et les indécis suit la tendance inverse.

Il faut également noter un afflux de dossiers émanant de candidats à l’acquisition soucieux de bénéficier des principaux dispositifs d’aide à l’accession (prêt à taux zéro, dispositif de défiscalisation Pinel) avant leur modification. 39 % ont ainsi avancé la réalisation de leur projet alors que d’autres ont réduit leur budget.

De leur côté, les primo-accédants et les investisseurs locatifs sont respectivement 24 % et 18 % à envisager de renoncer à leur achat.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top