Menu Crédit immobilier

Qu’est-ce que le différé d’amortissement ?

 Paiement remboursement dettes

En matière de crédit immobilier, l’acquittement des dettes peut être reporté à quelques mois de la mise à disposition des fonds. Cela s’appelle un différé d’amortissement. Cette formule de remboursement s’adapte aux contraintes budgétaires d’un emprunteur. En effet, elle lui donne notamment la possibilité d’alléger les mensualités à verser au début du prêt.

Il est souvent difficile de commencer à amortir le capital emprunté aussitôt que les fonds ont été débloqués. Cela est particulièrement compliqué quand l’emprunteur loue un logement en même temps qu’il achète le bien immobilier. Il est également possible qu’il n’ait pas réussi à céder sa résidence.

Dans ces cas-là, les établissements de crédit sont nombreux à proposer le différé d’amortissement pour que leurs clients n’aient pas à assurer un double remboursement. Notons que cette mesure peut cependant entraîner un surcoût non négligeable.

Les souscripteurs de prêt à taux zéro ont aussi le droit d’en bénéficier. Il faut savoir que les principaux types de différé de paiement sont le différé simple et le différé total.

Le différé simple en quelques lignes

On parle de différé d’amortissement simple lorsque l’acquéreur ne s’acquitte que des intérêts lors de la période de différé. Par conséquent, le remboursement du capital commencera lorsqu’elle prendra fin.

Prenons l’exemple d’un emprunteur qui obtient un crédit de 100 000 euros sur vingt ans, avec un taux d’intérêt de 1,5% et un différé de douze mois. Au cours de la première année, il doit alors verser un montant de 125 euros mensuels.

Il remboursera ensuite 504,33 euros sur les mensualités suivantes. Ici, le surplus du coût s’établit à environ 675 euros. Sans cette formule spécifique de remboursement, la somme serait réduite à 482,55 euros. Cependant, le paiement aurait commencé dès le déblocage des fonds.

Qu’en est-il du différé total ?

Lors d’un différé total, l’emprunteur n’effectue aucun remboursement. C’est au terme de cette période qu’il paiera progressivement le capital emprunté et les intérêts. Ainsi, si un emprunteur a décroché un crédit de 100 000 euros, dans les mêmes conditions que l’exemple cité ci-dessus, il devra s’acquitter 511,95 euros sur les 228 mensualités restantes.

Il ne faut pas oublier de considérer l’assurance en optant pour un différé de paiement qu’il soit simple ou total. Dans les exemples, elle n’a pas été intégrée afin de faciliter leur compréhension. Or, elle est prise en compte dès que les fonds sont disponibles sur le compte de l’emprunteur. Elle s’ajoute en effet à la charge de ce dernier durant la période de différé.

Soulignons en outre que le différé d’amortissement est utilisé fréquemment dans le cadre d’un prêt relais. En choisissant cette solution, il est généralement possible de décaler le premier paiement des mensualités jusqu’à deux ans.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top