Menu Crédit immobilier

Quelles tendances pour l’immobilier en 2016 ?

Observatoire du financement CSA/Crédit Logement

En ce début d’année, les ménages intéressés par un achat immobilier s’interrogent quant aux tendances du marché, en matière de prix, de taux d’intérêt, de nombre de transactions… Les experts livrent leurs prévisions, misant sur la confirmation du mouvement amorcé en 2015 : légère remontée des prix et augmentation des ventes.

Maintien des taux d’intérêt très bas

2015 a été marquée par une chute constante des taux d’intérêt jusqu’à la fin du premier semestre. Les chiffres de l’Observatoire du financement CSA/Crédit Logement établissaient alors la moyenne à 2,01 % toutes durées confondues. Après une hausse jusqu’à 2,22 % en octobre, celle-ci est retombée à 2,20 % à fin décembre. Les Français en ont largement profité, avec un nombre de crédits immobiliers en progression de 33,1 % pour l’année.

En 2016, le prêt immobilier restera bon marché grâce à la combinaison de conditions avantageuses : inflation faible, indices financiers toujours bas et poursuite de la politique favorable de la BCE avec une forte injection de liquidités peu coûteuses. Dès ce mois de janvier, des décotes de 0,05 % à 0,10 % s’appliqueraient aux barèmes des banques.

Reprise des ventes dans l’ancien

Une croissance de 4,2 % sur un an en septembre 2015 porte le nombre de ventes à 753 000 unités selon l’indice Notaires-Insee de novembre. Pour l’ensemble de l’année 2015, la barre des 750 000 transactions pourrait donc être franchie. En 2015, avec la conjoncture favorable, les prévisions montent à 780 000 unités, ou entre 760 000-770 000 si l’économie reste incertaine.

Sur un an, les prix se replient de 1,5 % malgré une appréciation (la première depuis 4 ans) de 0,5 % entre le deuxième et le troisième trimestre. En 2016, une hausse de 1,1 % est attendue, notamment dans les grandes métropoles et les villes dynamiques, tandis que les autres connaîtront un recul modéré.

Hausse des ventes dans le neuf, mais pénurie de l’offre

L’accession à la propriété s’améliore (+5 %) avec 115 000 ventes au troisième trimestre 2015 contre 103 500 en 2014 selon la Fédération des promoteurs immobiliers. La hausse des transactions devrait se poursuivre en 2016 grâce au taux bas, au dispositif fiscal Pinel et au PTZ renforcé. Les analystes misent sur 110 000 et 120 000 logements vendus.

Les prix au mètre carré s’inscrivent dans un mouvement haussier, à +0,5 % au troisième trimestre 2015, mais en région parisienne, la faiblesse de l’offre contribue à une augmentation des prix de l’ordre de 4,4 %. Le marché souffre d’ailleurs d’une pénurie à cause de normes nombreuses et contraignantes et de délais de construction allongés.

Relance de la construction grâce au PTZ élargi

Après 4 années moroses qui ont vu le nombre de transactions dégringoler, passant de 150 000 à 99 500, l’année 2015 devrait se conclure avec 110 000 ventes. La forte demande des primo-accédants a été encouragée par les taux bas, les prix stables et les aides à l’acquisition.

En 2016, la plus importante pour les ménages modestes et moyens sera certainement le PTZ amélioré. L’attractivité ainsi accrue des villes de province pour les constructeurs devrait permettre une progression des ventes à 128 000 ventes comme en 2012.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top