Menu Crédit immobilier

Zoom sur le PTZ amélioré pour 2016

Capture écran du barème du nouveau PTZ sur le site de l’État

Pour encourager le retour des primo-accédants sur le marché de l’immobilier, la version améliorée du PTZ est entrée en vigueur au 1er janvier 2016. Retour sur les changements apportés au prêt à taux zéro.

Davantage de bénéficiaires pour le PTZ renforcé

Crédit gratuit, le PTZ se destine à l’acquisition d’une première résidence principale par des ménages aux revenus faibles ou intermédiaires. En de début d'année 2016, le plafond de ressources a légèrement augmenté, permettant d’inclure un nombre plus important de candidats à la propriété.

Le prêt ne peut financer l’intégralité de l’opération, la part de financement étant limitée à 40 % du prix d’achat.

Le capital effectivement accordé par la banque est fonction de plusieurs critères :

  • la valeur du bien ciblé,
  • sa situation géographique,
  • la composition du foyer.
À titre d’exemple, une famille avec trois enfants désireuse d’investir dans un logement situé dans une grande agglomération peut décrocher un PTZ de 138 000 €.

Les personnes intéressées par le PTZ peuvent estimer le montant auquel elles peuvent prétendre en se rendant sur le site du ministère du Logement ou en recourant aux outils de simulation PTZ en ligne comme celui de Meilleurtaux.

Extension du PTZ à l’ancien

Seules 6000 communes rurales étaient éligibles en 2015 ; désormais, l’ensemble du territoire est concerné. Par ailleurs, auparavant réservé aux biens neufs, le prêt à taux zéro est désormais également éligible à l’ancien, comme le stipule la Loi de finances pour 2016, mais à condition de s’engager à effectuer d’importants travaux de rénovation. Le chantier doit coûter au moins le quart du prix d’achat du logement.

L’emprunteur l’occupe obligatoirement au titre de résidence principale, mais la Loi de finances allège les conditions. Ainsi, il n’est plus obligé d’attendre le remboursement intégral du crédit pour pouvoir mettre le logement en location, le minimum étant ramené à six ans après l’achat.

Une exception est prévue pour ce délai minimum de 6 ans. En effet, en cas de déménagement pour un motif légitime tel que défini par la loi (mutation professionnelle ou divorce), le propriétaire endetté est autorisé à louer son bien immédiatement.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top