Menu Crédit immobilier

Century 21 : état des lieux en 2016

Logo de Century 21

Selon le réseau d’agences immobilières Century 21 qui a pris le pouls du marché en ce début d’année, les prix commencent à se stabiliser un peu partout, après avoir reculé de -0,6 % en 2015.

Paris, le marché soutenu par la baisse des prix

Après une baisse de -3,9 % en 2013, puis une légère remontée de +0,5 % en 2014, les prix ont de nouveau reculé en 2015 (-2,2 %) pour s’établir à 8052 € le mètre carré.

Séduits par des prix devenus attractifs, les acheteurs retrouvent le moral et n’hésitent plus à franchir le pas. Ainsi, le volume des transactions a littéralement explosé à Paris (+24,1 %).

Cette baisse des prix a notamment permis aux acquéreurs parisiens d’acheter plus grand. Preuve en est, la superficie moyenne est passée de 47,2 m² à 50,1 m², un record. La valeur moyenne d’une transaction a quant à elle grimpé de 3,9 % à 397 415 €.

En Ile-de-France, le marché retrouve de la vigueur

Dans la région francilienne, le prix moyen au mètre carré, en baisse pour la quatrième année de suite (-2,8 % en 2015), est tombé à 3107 €. Il faut remonter à 2010 pour retrouver un niveau aussi bas.

Ainsi, le marché redevient fluide. Le nombre de ventes a augmenté de +10,7 %, mais moins qu’à l’échelle nationale, freiné par le segment des maisons, dont les prix devraient encore s’ajuster.

À l’inverse de leurs homologues parisiens, les acquéreurs franciliens (à 43,8 % des employés et ouvriers et à 32,8 % des cadres moyens) ont profité de la baisse des prix pour finaliser leur projet, bien entendu après avoir réalisé une estimation maison.

En province, une cartographie hétérogène

Alors que les ventes ont régressé de -3,5 % en Alsace, sans doute à cause de la remontée brusque du prix moyen au mètre carré (+6,5 % en 2015), d’autres régions ont assisté à une très nette reprise de leur marché immobilier, marqué par une forte progression des transactions : +29,2 % en Aquitaine, +24,7 % en Bourgogne et +28 % en Champagne-Ardenne.

En général, les prix ont reculé dans onze régions : Languedoc-Roussillon (-2,4 % à 1 928 €/m²), Lorraine (-2,4 % à 1368 €/m²), Midi-Pyrénées (-2,2 % à 1 542 €/m²), Nord et Picardie (-3,9 % à 1 496 €/m²), PACA (-0,9 % à 3 407 €/m²), Aquitaine (-6,5 % à 2 049 €/m²), Bourgogne (-2,7 % à 1 249 €/m²), Champagne-Ardenne (-5,8 % à 1 289 €/m²), Franche-Comté́ (-1,7 % à 1 502 €/m²), Haute-Normandie (-5,7 % à 1 495 €/m²).

Par contre, le prix moyen au mètre carré a remonté dans le neuf. C’est notamment le cas de l’Alsace (+6,5 % à 1 884 €/m²) , de l’Auvergne (+6,5 % à 1 884 €/m²), des Pays de la Loire (+4,3 % à 1 944 €/m²), du Poitou-Charentes (+4,9 % à 1 663 €/m²), du Rhône-Alpes (+3,5 % à 2 637 €/m²), de la Basse-Normandie (+1,8 % à 1 836 €/m²), de la Bretagne (+1,7 % à 1 955 €/m²), du Centre (+0,7 % à 1 527 €/m²) et du Limousin (+0,9 % à 1 281 €/m²).

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top