Menu Crédit immobilier

2015 : la dégringolade des taux immobiliers continue

 La dégringolade des taux continue

La tendance baissière des taux des emprunts immobiliers semble n’en plus finir. Ils pourraient même atteindre un nouveau plancher en ce début d’année.

Les crédits immobiliers sont toujours aussi peu chers

Pour les emprunteurs, 2014 a été une année faste. « L’argent a fondu » de près de 1 % en un an et les taux des crédits immobiliers ont atteint des niveaux jamais vus par le passé.

  • La tendance pourrait se poursuivre en 2015, tirée notamment par la politique accommodante de la Banque centrale européenne. Ainsi, la baisse des taux des emprunts d’État à 10 ans continue sur sa lancée, pour établir un nouveau record à 0,75 %.

Un contexte favorable donc pour les banques qui peuvent se refinancer à moindre coût et réduire davantage leur marge. Pour séduire les jeunes primo-accédants, les banques n’hésitent plus à leur dérouler le tapis rouge en leur offrant des taux exceptionnels.

Notons que le prêt immobilier est perçu comme un « produit d’appel » en France. Les établissements profiteront ainsi des crédits immobiliers pour proposer aux nouveaux emprunteurs d’autres produits bancaires, tels que l’épargne ou les assurances, avec lesquels ils réaliseront des marges plus importantes.

En ce début d’année, le marché du crédit immobilier devrait toujours s’inscrire dans une logique de baisse, puisque les banques vont maintenir leur politique de prix et continuer à aligner leurs tarifs sur ceux des concurrents.

Les premiers barèmes bancaires qui sont parvenus aux courtiers immobiliers sont d’ailleurs stables ou en baisse. Selon leurs objectifs, les banques pourraient attendre jusqu’au printemps, où les activités immobilières sont les plus dynamiques, pour pratiquer des tarifs encore plus avantageux.

Un taux exceptionnel de 1,95 % sur 15 ans

D’après certains courtiers, l’écart entre les régions les plus chères et les plus attractives tend depuis peu à se resserrer, avec seulement 30 points de base sur 20 ans. Pour les prêts sur 25 ans, toutes les régions se situent en dessous de la barre des 3 %.

  • Quoi qu’il en soit, on observe toujours une forte disparité entre le Nord, plus cher (à l’exception de l’Ile-de-France), et le Sud, plus avantageux.

Pour les emprunteurs dotés d’un solide dossier, les banques leur proposent un taux de 2,2 % sur 20 ans en Rhône-Alpes, PACA et Pays de la Loire. Pour les emprunts immobiliers sur 15 ans, certains candidats ont pu décrocher un taux exceptionnel de 1,95 % en Midi-Pyrénées.

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top