Menu Crédit consommation

Le taux est-il l’élément le plus important pour un prêt personnel ?

Lorsque vous souhaitez obtenir un crédit, vous focalisez sans doute la plupart de votre attention autour d’un seul élément : le taux. Le taux d’un crédit indique le pourcentage d’intérêt que la banque ou l’organisme de crédit va générer en vous octroyant la somme dont vous avez besoin. Avez-vous raison de vous focaliser sur ce taux ? S’agit-il bien de l’élément central d’une offre de prêt ? Oui ! Et voici pourquoi.

Le taux est-il l’élément le plus important pour un prêt personnel ?

Le taux annuel effectif global, le taux qu’il vous faut

Lorsque l’on parle du taux d’un crédit, pensez au taux effectif annuel global (TAEG). C’est ce taux que vous devez regarder en priorité. Le taux effectif global (les noms TEG et TAEG existent) regroupe en effet les intérêts que vous allez payer, mais aussi tous les frais annexes et obligatoires qui peuvent venir s’ajouter.

Le taux effectif global (TEG), ou taux annuel effectif global (TAEG) comprend :

  • Le taux d'intérêt de base. C’est le taux nominatif, qui désigne la rémunération de la banque avec les intérêts générés en vous prêtant la somme ;

  • Les frais, commissions et rémunérations diverses. Dans cette catégorie, apparaissent notamment les frais d'inscription, les frais de dossier… c’est-à-dire toutes les formes de rémunération complémentaires, qui ne sont pas directement liées à un pourcentage de la somme empruntée ;

  • Enfin, dans le cadre d’un crédit à la consommation, il peut éventuellement vous être demandé de régler des primes d'assurance. Lorsqu'une assurance obligatoire est souscrite simultanément auprès de l'établissement prêteur, alors son taux est additionné au taux nominal pour former le TAEG.

Taux annuel effectif global

Maintenant que vous comprenez bien le détail du taux exprimé dans le cadre d’un crédit, prenons un exemple. Imaginons que vous souhaitiez emprunter la somme de 20 000 € avec un remboursement sur une période de deux ans, et que le taux qui vous est proposé soit de 5 %.

Alors cela signifie que vous aurez 1 000 € d’intérêts à régler si le TAEG est de 5 %, et qu’aucun frais n’est exigé. Par contre, si des frais de dossier viennent s’ajouter au crédit à hauteur de 200 €, alors le TAEG passe à 6%. Le taux nominal ne change pas (5%) mais les frais de dossier viennent rajouter 1 %.

Voilà pourquoi le taux est un élément capital dans le cadre d’un prêt personnel, et qu’il faut surveiller le TAEG, qui constitue un indicateur fiable afin de déterminer le coût total d’un crédit. Le taux nominal seul ne suffit pas.

Le taux est un outil de comparaison des offres

C’est à la fin des années 60 que la notion de taux annuel effectif global a fait son apparition dans la loi. Ainsi, grâce au Code de la Consommation qui protège les emprunteurs, la mention du taux effectif global est obligatoire dans tous les documents écrits relatifs à un prêt.

Cette obligation apporte aux emprunteurs un avantage évident. Les particuliers peuvent utiliser cet indicateur fiable pour avoir sous les yeux un bon résumé du coût total du prêt qu’ils vont réaliser, et peuvent d’ailleurs comparer les offres entre elles.

Le taux effectif global constitue pour le consommateur un rempart, une garantie que d’autres frais ne seront pas intégrés ensuite, et que le taux proposé est biaisé. Aucun frais caché ou financement imprévu imposé en dernière minute si le taux effectif global vous est exposé.

Le comparatif entre plusieurs offres de prêt personnel devient très simple. Vous pouvez notamment mener votre comparaison de manière indépendante en utilisant les solutions mises à votre disposition sur le site de Meilleurtaux.com.

Le taux est le critère le plus important, mais il n’est pas le seul à surveiller

Taux pour les démarches du crédit personnel

Maintenant que nous avons vu l’importance du taux lors de vos démarches pour trouver un financement, et notamment le focus que vous devez réaliser sur le taux effectif global, ne balayons pas pour autant trop rapidement les autres critères qui comptent.

Pour obtenir une lecture complète d’une offre de crédit, tenez compte du TAEG comme étant l’indicateur primordial, mais prenez également en compte les critères suivants :

  • La possibilité de faire varier les mensualités : en signant une offre de crédit, vous vous engagez sur le remboursement d’une mensualité, avec un montant connu. Toutefois, vous n’êtes pas à l’abri d’événements qui pourraient venir chambouler votre équilibre financier. Que peut-il advenir dans ce cas ?
    Prévoyez le pire en vérifiant que le contrat prévoit de faire varier les mensualités. En cours de remboursement, vous devez ainsi avoir la liberté d’augmenter le montant de la mensualité, de réduire le montant, voire même d’effectuer un report.
    Certains contrats proposent ainsi d’augmenter jusqu’à 10 % par an le montant de mensualité (prêt immobilier) ou encore la mise en pause du crédit jusqu’à 6 mois avec un décalage de la date de remboursement ou un recalcul des mensualités ;

  • Les solutions de remboursement anticipé : si vous recevez une somme d’argent importante, ou si vous disposez d’une épargne suffisante pour pouvoir mettre fin au remboursement d’un crédit, quelles sont les conditions proposées par la banque ?
    Dans la plupart des cas, des pénalités pour remboursement anticipé s’appliquent. Il s’agit d’indemnités, puisque la banque perd de l’argent en vous permettant de rembourser à une date avancée. Ces pénalités sont largement négociables, notamment si le remboursement intervient grâce à votre argent, et non suite au rachat du contrat par un établissement concurrent ;

  • Les types d’assurances : regardez bien comment est calculée la prime d’assurance qui vous est proposée dans le cadre d’un crédit. S’agit-il d’une prime dont le montant est fixé ou au contraire dégressif ? À vous de voir le coût total de cette assurance pour savoir quelle option est la plus intéressante ;

  • La relation commerciale avec le prêteur : enfin, ne négligez pas l’aspect relationnel avec votre prêteur. Disposer d’un bon contact avec votre conseiller financier, soit basé dans une agence locale ou via une plate-forme en ligne est essentiel. En ayant de bons échanges, vous pourrez notamment bénéficier de plus de clémence en cas de difficultés, ou même obtenir des conditions préférentielles pour un autre projet.

Mener votre propre comparaison des différentes offres de prêts en utilisant les outils mis à votre disposition par Meilleurtaux.com ! Ils sont accessibles gratuitement et vous pouvez obtenir des offres en quelques clics, sans engagement.

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top