Menu Crédit consommation

Eco PTZ - Travaux éligibles

SOMMAIRE

Quels sont les travaux éligibles à l'Éco-prêt à taux zéro ?

Les trois catégories de travaux financées par l'Éco-prêt à taux zéro sont :

Travaux liés à l'isolation, au chauffage ou à la production d'eau chaude

Pour ces travaux, les montants maximums de l'Éco-prêt à taux zéro sont de :

  • 20 000 € pour 2 travaux ;
  • 30 000 € pour 3 travaux ou plus.

Cette catégorie de travaux doit impérativement correspondre à la combinaison d'un bouquet d'au moins 2 types de travaux figurant dans la liste des 6 travaux suivants :

Isolation :

  • Isolation thermique des toitures ;
  • Isolation thermique des murs donnant sur l'extérieur ;
  • Isolation thermique des parois vitrées et portes donnant sur l'extérieur.

Chauffage :

  • Installation, régulation ou remplacement des systèmes de chauffage, le cas échéant associés à des systèmes de ventilation économiques et performants ou de - production d'eau chaude sanitaire ;
  • Installation d'équipements de chauffage utilisant une source d'énergie renouvelable ;
  • Eau chaude : Installation d'équipements de production d'eau chaude utilisant une source d'énergie renouvelable.

Travaux d'amélioration de la performance énergétique globale

constructionPour ces travaux, l'Éco-prêt à taux zéro est plafonné à 30 000 € maximum.

Les travaux doivent permettre de limiter, en dessous d'un certain seuil, la consommation d'énergie de votre logement pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire, l'éclairage et les auxiliaires. Ces travaux font suite à une étude thermique qui préconise les travaux les plus adaptés à effectuer pour atteindre ce seuil :


  • Si, avant travaux, la consommation d'énergie primaire* de votre logement est supérieure ou égale à 180 kWh/m²/an, alors celle-ci devra être inférieure à 150 kWh/m²/an à l'issue des travaux ;
  • Si, avant travaux, la consommation d'énergie primaire* de votre logement est inférieure à 180 kWh/m²/an, alors celle-ci devra être inférieure à 80 kWh/m²/an à l'issue des travaux.

Attention : c'est un professionnel qui doit réaliser l'étude thermique et la préconisation de vos travaux, et attester de cette amélioration.

* L'énergie primaire est celle qu'il faut puiser dans la nature (charbon, uranium, gaz, fioul, bois...) pour fournir au logement, après éventuelle transformation, les kWh d'énergie finale nécessaires.

Travaux de réhabilitation du système d'assainissement non collectif.

Pour ces travaux, le montant maximum de l'Éco-prêt à taux zéro est de 10 000 €.

Ces travaux concernent la réhabilitation des systèmes d'assainissement des logements individuels, par des dispositifs ne consommant pas d'énergie.

Depuis la loi sur l'eau de 1992, dont certaines dispositions ont été renforcées par la loi sur l'eau et les milieux aquatiques de décembre 2006, les propriétaires d'une habitation non raccordée au réseau public de collecte des eaux usées, doivent s'équiper d'une installation d'assainissement non collectif (fosse septique et traitement des eaux usées), en bon état de fonctionnement.

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top