Menu Crédit consommation

Aux États-Unis, 20 % de la population envisage d’acheter un véhicule électrique

 voiture électrique

Le véhicule électrique séduit un nombre croissant de particuliers, notamment aux États-Unis. Dans son étude annuelle réalisée auprès de cinquante millions de personnes, l’American Automobile Association (AAA) annonce une augmentation du nombre de potentiels acquéreurs d’une voiture électrique. 20 % de la population serait aujourd’hui intéressée.

Le nombre de potentiels acheteurs en progression

D’après l’enquête de l’AAA, dont le large échantillon est suffisamment représentatif de l’ensemble de la population américaine,

Important 20 % des Américains projettent de s’acheter un véhicule électrique.

Pour certains observateurs, ce pourcentage peut sembler faible, considérant la médiatisation de l’électrique et la hausse de la demande, alors qu’en parallèle, le diesel est en chute.

Toutefois les constructeurs se montrent optimistes, arguant qu’en un an, le chiffre a augmenté de cinq points. En effet, en 2017, seulement 15 % des sondés se disaient prêts à se lancer.

Les principaux arguments en faveur de l’électrique

Important La protection de l’environnement est la principale motivation des automobilistes américains

intéressés par l’électrique. Mais ils accordent également une grande importance aux économies à l’usage sur le long terme et aux améliorations technologiques.

Sur la liste des critères d’achat, la fiabilité et l’autonomie réunissent respectivement 92 % et 87 % des suffrages. 77 % regardent également de près la note obtenue aux crashs tests, tandis que 69 % tiennent compte de la force d’accélération et du confort de conduite. Les deux points les moins cités sont le design et la marque, presque à égalité avec 34 % et 33 %.

Concernant le prix, 71 % des personnes interrogées le considèrent comme un aspect essentiel.

Ceux qui ne disposent pas des liquidités nécessaires peuvent recourir à nos services pour dénicher le prêt auto adapté à leurs besoins au meilleur taux.

Un outil gratuit effectue rapidement un tri des offres du marché, permettant un gain de temps et d’argent.

Les freins historiques à l’adoption de l’électrique

Malgré cette progression notable, plusieurs obstacles demeurent. Parmi les 80 % de réfractaires, 63 % évoquent l’insuffisance de stations de recharge. 58 % avancent quant à eux l’argument de la faible autonomie. Pour autant, la proportion de réticents varie sensiblement d’une génération à

l’autre. Ainsi, les Millennials ne sont que 48 % à ne pas encore envisager de passer à l’électrique pour les motifs précités, contre 64 % de la génération X et 66 % des baby-boomers.

Ils pourraient être de moins en moins nombreux avec le temps, sachant que des efforts importants sont actuellement déployés pour étendre le réseau de bornes de recharge et la performance des batteries. De quoi parcourir de plus longues distances sans craindre de se retrouver à court d’énergie sans possibilité de refaire le plein.

 

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top