Menu Crédit consommation

Un troisième trimestre dynamique chez Lloyds Banking Group

capture du site Lloyds Banking

Lloyds Banking Group, qui vient de publier ses résultats trimestriels, a dit ne pas s’inquiéter pour l’économie britannique. Leader du crédit immobilier dans le pays, le groupe bancaire a annoncé une nette amélioration de son bénéfice imposable malgré une hausse des provisions pour créances en souffrance.

Lloyds Banking Gruop confiant pour l’économie britannique

Lloyds Banking Group, premier établissement de crédit immobilier britannique, estime que la décision de la Banque d’Angleterre de relever ses taux d’intérêt n’aurait aucun impact négatif sur les emprunteurs et ne devrait donc pas casser la bonne dynamique actuelle du marché immobilier.

« Il n’y a pas signes de détérioration, ni dans les dépréciations qui interviennent plus tard dans le cycle, ni dans les prêts non performants, dans aucun de nos segments »,

Lloyds Banking Group.

a déclaré Antonio Horta-Osorio, le directeur général du groupe bancaire, en marge de la publication de ses résultats financiers trimestriels.

Selon Lloyds, son bénéfice imposable a été multiplié par deux au troisième trimestre, pour s’établir à 1,95 milliard de livres sterling (2,19 milliards d’euros), très légèrement inférieur au consensus des analystes qui tablait sur 2 milliards de livres.

Les pertes sur créances ont cependant grimpé à 270 millions de livres au troisième trimestre, contre 204 milliards de livres à la même période de l’année précédente. La banque explique cette augmentation par « une exposition unique sur une grande entreprise » et par l’intégration de MBNA (société de carte de crédit).

Remontée des taux : les observateurs redoutent une crise d’insolvabilité des ménages

La croissance économique britannique a accéléré plus fort que prévu au troisième trimestre, ce qui a contraint la Banque centrale (BoE) à relever ses taux d’intérêt en début novembre, comme annoncé depuis plusieurs mois.

Des observateurs ont alerté contre les conséquences d’une remontée des taux sur la capacité des emprunteurs britanniques à rembourser leur crédit.

En juin, la BoE avait expliqué que le crédit à la consommation a augmenté plus vite que les revenus au cours des dernières années. Les prêts personnels destinés à financer l’acquisition d'automobiles ont le plus progressé et pèsent désormais près du tiers de l’encours des crédits à la consommation. Ce dernier s’élève à 198 milliards de livres.

Archives

Crédit conso
Réponse de principe immédiate

Auto, travaux, prêt personnel... En quelques minutes, comparez les offres de crédit.

Comparez les offres de crédit, quelques minutes suffisent
Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top