Menu Crédit consommation

Un ralentissement du crédit auto en septembre

 Finances pour l'emprunt auto

Le marché du crédit à la consommation subit une stagnation. Avec +0,9 % en un an, la production connaît pratiquement un ralentissement à la rentrée, selon les derniers chiffres de l’ASF (l’Association française des sociétés financières). Ce bilan concerne plusieurs segments du marché, dont les financements d’autos neuves.

Les types de crédit à la consommation

Les crédits à la consommation classiques comprennent :


  • Le crédit affecté : ce crédit est immédiatement affecté au bien ou au service financé. Il est plus sécurisant, mais moins flexible (l’emprunteur doit justifier sa demande).
  • Le prêt personnel : tous types de projets peuvent être financés par ce prêt. Le plafond légal s’élève à 75 000 euros. Un justificatif n’est pas nécessaire et l’emprunteur est libre d’acquérir un ou plusieurs biens ou services.
  • Le crédit renouvelable : avec ce type de prêt, l’emprunteur peut utiliser tout ou une partie du prêt et seuls les intérêts sur la somme utilisée sont à payer.

En outre, il existe la LOA (location avec option d’achat) associant location et acquisition. La LOA permet de louer le véhicule et à la fin du contrat, soit le client le restitue, soit il l’achète définitivement en payant la valeur résiduelle déterminée dans la convention.

Les établissements de prêt proposent également des crédits auto. En effet, derrière cette mention, ils offrent soit un crédit personnel, soit une LOA, soit un crédit affecté

L’évolution du marché du crédit à la consommation

Important Le crédit à la consommation est épaulé par la LOA depuis plusieurs mois.

Cette dernière affiche constamment un important accroissement de 21 %. Néanmoins, elle est « au ralenti » si on compare ce résultat à celui du mois de juillet (35,6 %). Si les crédits classiques reculent de 2,1 %, l’accroissement de la LOA demeure énormément élevé en comparaison avec celui des prêts classiques.

À un rythme notable, les crédits auto poursuivent leur croissance qui s’élève à 11 % chez les financements d’autos neuves (LOA et crédit affecté). Bien que ce segment soit dynamique, cette augmentation est faible par rapport à celle de juillet (26,5 %) et août (23,2 %).

Il est à noter que les crédits affectés aux voitures neuves ont connu une baisse de 7,8 % en septembre. Les financements de voitures d’occasion maintiennent leur cadence avec une progression de 10 %.

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top