Menu Crédit consommation

Les organismes de microcrédit expérimentent de nouveaux canaux de distribution

 Finances en ligne par les organismes de crédit

Le Crédit Municipal de Paris prévoit d’offrir à ses clients la possibilité de souscrire des microcrédits en ligne. De son côté, la Banque Postale entend externaliser à un partenaire le traitement des demandes fournies par les acteurs sociaux. L’objectif étant de tirer le mieux parti des outils digitaux pour accélérer la distribution des crédits.

Lourdeur administrative et accompagnement coûteux

Les acteurs de la microfinance souhaitent tirer parti des technologies numériques pour réinventer leur modèle de distribution.

Dédiés aux personnes exclues du système bancaire, les microcrédits sont en plein essor.

Important Selon les derniers chiffres officiels, leurs encours ont progressé d’environ 32 % entre 2013 et 2016 pour s’établir à 1,4 milliard d’euros à la fin de l’année dernière.

Malheureusement,

ces encours sont encore très faibles au regard de son utilité publique

Michel Camdessus, gouverneur honoraire de la Banque de France.

Partant de ce constat, les professionnels du microcrédit souhaitent développer les prêts personnels.

Destinés généralement à financer une formation ou un moyen de déplacement, ceux-ci ne pèsent en effet que 14 % de l’encours global.

Bien que les montants accordés soient en hausse,

le microcrédit commence à montre des signes d’essoufflement

Sébastien Poidatz, expert en microcrédit personnel auprès de la Caisse des Dépôts – Paris.

Selon lui, ce ralentissement s’expliquerait par « l'appétence modérée des banques » pour ce type de prêt, mais aussi par :

  • Les procédures administratives lourdes auxquelles sont soumises les bénéficiaires
  • Le coût élevé de l’accompagnement par les acteurs sociaux.

Les spécialistes du microcrédit misent sur le digital

Dès lors, pour contourner ces freins, les professionnels font appel au numérique. A l’image du Crédit Municipal de Paris qui réfléchit actuellement sur le développement d’une plate-forme de microcrédit en ligne.

Important Calquée sur le modèle des sites de crowdfunding, celle-ci devrait voir le jour en 2019.

Concrètement, cette plate-forme permettra à des fonds d’investissement solidaires de financer directement des demandeurs de microcrédits. Mais pour que le projet soit viable, le volume de demandes traitées par la plate-forme doit être assez conséquent, de l’ordre de 100 à 130 millions d’euros par an. C’est pour cette raison que le Crédit Municipal de Paris, qui intervient pour l’heure au niveau régional, recherche des partenaires pour étendre son maillage à l’échelle nationale.

De son côté, la Banque Postale ambitionne également de se renforcer dans le segment du microcrédit personnel. Pour cela, la filiale du groupe La Poste s’appuiera sur un partenaire.

Important À compter de l’année prochaine, elle externalisera le traitement des demandes de microcrédit apportées par les acteurs du secteur social à l’institut de microfinance Créa-Sol.

Selon le prêteur, les outils numériques à disposition de Créa-Sol rendent possible l’automatisation du traitement des dossiers, et permet ainsi d’accélérer la distribution de crédits.

Archives

Crédit conso
Réponse de principe immédiate

Auto, travaux, prêt personnel... En quelques minutes, comparez les offres de crédit.

Comparez les offres de crédit, quelques minutes suffisent
Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top