Menu Crédit consommation

Une nette évolution du secteur automobile en 25 ans !

Finances auto

Le secteur automobile fait partie des plus dynamiques sur le marché. Le bilan sur ses 25 dernières années démontre un net changement.

Le cours de la tarification pour une voiture neuve est de plus en plus cher sur le marché français. Pour l’année 2016, le prix moyen d’un véhicule dans le neuf a connu une hausse de 4.5%, selon les publications de NCBS.

Cette hausse se traduit par un prix moyen qui se porte à 24 300 euros pour 2016, ce qui correspond à 90% de plus qu’en 1991.

Cette progression démontre une évolution marquante du marché automobile en 25 ans et impacte ainsi sur l’âge des acheteurs, voire de la répartition des constructeurs automobiles du marché.

En 25 ans d’automobile : augmentation des prix, acheteurs de plus en plus âgés

En 1991, soit 25 ans plus tôt, le prix courant déboursé par les acheteurs automobiles était de 12 800 euros. L’augmentation du prix moyen des véhicules touche toutes les catégories de voitures, même les voitures de luxe.

En effet, pour les voitures neuves luxueuses, qui font partie des gammes premium comme Mercedes ou Audi, l’on compte en moyenne 42 100 euros pour l’année 2016, alors qu’en 1991, le prix n’était qu’à 21 100 euros. On assiste ainsi à une évolution de +100%.

Cette nette accélération du secteur influe également sur les acheteurs, notamment sur leur âge. Dans la même étude, l’âge moyen des clients pour l’acquisition de tous modèles de voitures confondus a également augmenté de plusieurs années.

Si en 1991, l’âge moyen était de 44 ans, il est de 56 ans aujourd’hui. Cela peut s’expliquer par les prix devenus inaccessibles pour la plupart des ménages, même si les particuliers représentent 48% des ventes de voitures neuves.

Il faut toutefois noter que par rapport à l’année 2009, on assiste à une chute du nombre de véhicules neufs vendus. Cette baisse était d’environ 35%, soit 1.56 millions de voitures vendues en 2009, contre près de 990 000 seulement en 2016.

Marché automobile : en perpétuelle évolution

Quant aux constructeurs automobiles, le marché est bien réparti entre eux. Les données démontrent qu’alors que certains reculent de quelques points, d’autres gagnent en points. Ainsi, pour une même part de marché (9.5%), la marque Dacia avec +3.2 points rattrape Citroën avec un recul de -1.5 points.

Du côté des marques de luxe, Peugeot enregistre un recul de -0.2 points en 2016 par rapport à 2012, tandis que Renault gagne 0.7 points. Par conséquent, le classement des constructeurs se fait comme suit : la marque Renault se place en tête de liste avec 17.3% des parts de marché, suivi de la marque au lion avec 15.3%, Citroën et la marque Low Cost Dacia à 9.5%.

Afin de financer l’achat d’un véhicule, il existe plusieurs solutions sur le marché, comme le crédit auto ou la location avec option d’achat (LOA).

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top