Menu Crédit consommation

Le lancement d’une stratégie nationale d’éducation financière

Billets d'euros

Tenir un budget, faire fructifier son épargne, planifier sa retraite… font partie de ces choses qu’on n’enseigne pas à l’école, si bien que la majorité des Français affirment ne pas avoir été éduqués et préparés à gérer leur argent une fois adultes. Fort de ce constat, les pouvoirs publics ont décidé de lancer un vaste programme de formation visant à promouvoir l’éducation financière au grand public et renforcer la lutte contre le surendettement.

9 Français sur 10 ne se sentent pas à l’aise avec les sujets financiers

Une étude menée par l’IFOP pour le Ministère des Finances révèle que 99 % des Français possèdent au moins un compte bancaire, mais que seulement 15 % d’entre eux déclarent avoir reçu une éducation financière.

Afin de combler ce manque de connaissances en finances et d’aider les particuliers à faire face aux « problèmes financiers auxquels ils peuvent être confrontés », les ministères de l’Économie et de l’Enseignement ont lancé une stratégie nationale d’éducation financière.

Concrètement, l’objectif de ce programme n’est pas de vous apprendre à gérer ou à investir intelligemment votre argent, mais plutôt à renforcer la lutte contre le surendettement, en partant du principe que le manque d’instruction financière figure parmi les principales causes du surendettement.

Cependant, ces affirmations sont à la fois vraies et fausses. S’il est vrai que, dans certains cas, les excès d’endettement résultent parfois de l’ignorance des consommateurs, ce qui dénote une mauvaise gestion de leurs finances.

Il faut savoir que depuis l’entrée en vigueur de la loi Lagarde en 2010, destinée à mieux encadrer les crédits renouvelables, le nombre de dossiers de surendettement a fortement reculé.

Initier les plus jeunes à l’éducation financière

Le comité qui regroupe les ministères des Finances, de l'éducation nationale, l'autorité des marchés financiers, les représentants des banques, les associations de consommateurs et de lutte contre l'exclusion s’est réuni pour la première fois le 20 décembre dernier.

La mise en œuvre de la stratégie établie a été confiée à la Banque de France, qui est justement l’organisme chargé de gérer les dossiers de surendettement. Plus précisément, cette dernière va créer des supports pédagogiques davantage axés sur la pratique (jeux, quizz, fiches…), et intégrés dans les programmes scolaires du primaire à la terminale dès la rentrée 2017.

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top