Menu Crédit consommation

Découvrez l’éco PTZ « copropriété »

Propriété

Après le prêt à taux zéro (PTZ), destiné à aider les primo-accédants à devenir propriétaires, et l’éco-PTZ, accessible aux ménages désireux de réaliser des travaux d’économie d’énergie sur leur logement, voici l’éco-PTZ « copropriété » qui, comme son nom l’indique, s’adresse au syndicat de copropriétaires. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce dispositif.

Éco-PTZ copropriétés : comment ça marche ?

Cet éco PTZ est destiné à encourager les travaux d’économies d’énergie et d’isolation thermique sur les immeubles et bâtiments détenus en copropriété. Comme pour les autres types de PTZ, il ne génère aucun intérêt d’emprunt.

Chaque copropriétaire est libre de souscrire ou non à un éco PTZ « copropriété » et peut, en revanche, bénéficier d’un éco PTZ classique à titre individuel pour financer les travaux réalisés sur les parties privatives.

À qui s’adresse-t-il ?

Ce prêt collectif concerne les biens achevés avant le 1er janvier 1990. Il permet de financer l’un des travaux du bouquet suivant :

  • Isolation des parois vitrées et des portes donnant sur l'extérieur ;
  • Installation ou remplacement de systèmes de chauffage ;
  • Installation d'un chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable ;
  • Installation d'une production d'eau chaude utilisant une source d’énergie renouvelable ;
  • Isolation de la toiture ;
  • Isolation des murs donnant sur l'extérieur.

Mais aussi :

  • Des travaux de remplacement des systèmes d'assainissement par un dispositif qui ne consomme pas d'énergie ;
  • Ou encore des travaux d’amélioration de la performance énergétique globale du logement.

Les bâtiments à usage collectif : un véritable gouffre énergétique

La France compte environ 700 000 copropriétés, soit près de 7 millions de logements, ce qui correspond à deux tiers du parc collectif. Et sur ces deux tiers, les trois quarts ont été construits avant 1949… Un véritable gouffre énergétique.

De nombreuses mesures ont été prévues par le gouvernement pour rendre les bâtiments de logement collectif plus performants sur les plans énergétique et environnemental, dont le lancement de l'éco-PTZ copropriété. Ce prêt vient ainsi s’ajouter aux autres dispositifs incitatifs déjà en place comme « Habiter mieux » de l’ANAH ou le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top