Menu Crédit consommation

La lutte contre la fraude aux crédits conso doit être renforcée

cadenas

Après les révélations faites par le responsable de l’attentat de Vincennes de 2015 à Paris, les professionnels du crédit conso s’estiment en droit de demander un renforcement des mesures de protection contre les fraudes. Il s’agit de limiter les risques de répétition de ce type d’évènements d’une part, et de protéger leurs données et celles de leurs clients d’autre part.

Financer un attentat par un prêt

Amedy Coulibaly, auteur de l’attentat de la Porte de Vincennes en 2015, a avoué avoir financé son acte par un crédit à la consommation contracté auprès de Cofidis, une banque dont le cœur de métier est essentiellement concentré sur ce type de prêts.

Important Il a été prouvé que la plupart des djihadistes s’autofinancent pour leurs actions. À l’instar de nombreux autres avant lui, Coulibaly avait eu recours à ce type de solution pour trouver les fonds nécessaires à projet, en utilisant notamment des documents falsifiés pour obtenir son crédit.

De la nécessité d’améliorer le système de détection des fraudes

Important Cette nouvelle a notamment entaché les acteurs du crédit, accusés de financer les actes terroristes. Ils ont notamment été pointés du doigt pour ne pas savoir accorder assez d’importance à la vérification des données personnelles qui leur sont fournies dans le dossier.

Cet incident a surtout mis en évidence les failles des systèmes utilisés par les acteurs du crédit pour la détection des fraudes.

Important Pour ces professionnels, l’accès à plus de données pour vérifier les identités des futurs emprunteurs d’une part, et le partage des alertes entre eux constituent des solutions à envisager pour optimiser les stratégies de lutte contre les fraudes.

La CNIL à la rescousse des acteurs du crédit

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) est venue en aide aux professionnels du crédit et aux banques. Par le biais d’une « autorisation unique », elle donne à ces derniers la possibilité de procéder à la conception et à la mise en place de dispositifs automatisés de gestion des données personnelles qui serviront à détecter les fraudes, mais également la possibilité de faire circuler l’information en cas d’identification de fraudeurs.

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top