Menu Crédit consommation

Certes, les taux sont bas, mais pas question de négliger votre dossier de financement

 Dossier de financement

Les taux immobiliers restent très attractifs, et ne devraient pas remonter de sitôt, du moins pas avant les échéances électorales. Pour autant, même avec des taux moyens toujours en dessous de 2 %, pas question de bâcler votre dossier. Pensez à bien le soigner pour mettre toutes les chances de votre côté et espérer ainsi décrocher un meilleur taux.

Savoir mettre en valeur ses atouts

Pour obtenir un prêt immobilier, sachez bien « vendre » votre dossier auprès des banques. Concrètement, cela signifie que vous devez mettre en avant toutes vos qualités afin de séduire le banquier et le persuader que vous êtes un bon emprunteur, capable de rembourser correctement vos dettes.

Important La première étant la stabilité professionnelle. Si vous êtes détenteur d’un contrat à durée indéterminé, qui est un gage de solidité professionnelle, n’hésitez pas à le mentionner dans votre dossier. Aujourd’hui, les établissements de crédit se montrent beaucoup plus prudents que par le passé, et sont de plus en plus réticents à prêter aux CDD ou aux intérimaires.

Pour les salariés en situation de précarité, l’obtention d’un crédit s’avère ainsi un véritable parcours du combattant. Quant aux professions libérales et aux indépendants, la banque exige habituellement les trois derniers bilans.

Les banques préfèrent les fourmis

Deuxième critère : la capacité d’épargne. Le fait de disposer d’un apport personnel prouve une gestion saine de vos finances et reste une qualité très appréciée par les banques. Il faut savoir que les établissements de crédit préfèrent les consommateurs consciencieux aux acheteurs insouciants. Les incidents de paiement ou l’absence d’épargne seront donc vus d’un très mauvais œil par votre banquier.

Attention toutefois, les banques n’étudient pas les apports de la même façon selon votre âge et votre situation professionnelle.

En effet, s’il est facile de comprendre qu’un jeune actif en début de carrière n’a pas pu économiser suffisamment d’argent avant d’emprunter, en revanche, pour les salariés justifiant d’une plus grande ancienneté, aucune excuse ne justifie l’absence d’épargne.

Solder les prêts en cours

Dernier élément : les crédits en cours. Ainsi, si vous remboursez plusieurs prêts personnels actuellement (cartes de fidélité de magasin, crédit revolving…), pensez à les solder avant de monter votre dossier. Avec l’accumulation de mensualités, votre trésorerie risque en effet d’être fragilisée, ce qui va dissuader la banque à vous consentir un emprunt.

Bref, la meilleure façon de se mettre le banquier dans sa poche est donc :

  • D’éviter de finir dans le rouge au cours des six mois précédant la demande de crédit immobilier,
  • De prévoir un apport personnel raisonnable ;
  • Et de clôturer tous ses crédits en cours.

Archives

Crédit conso
Réponse de principe immédiate

Auto, travaux, prêt personnel... En quelques minutes, comparez les offres de crédit.

Comparez les offres de crédit, quelques minutes suffisent
Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour au de page