Menu Crédit consommation

Les consommateurs croient en l'avenir

Ménage enthousiaste

Selon les derniers chiffres de la Banque de France, l'encours de crédits distribués aux particuliers poursuit sa progression en septembre 2015, signe d'une remontée du moral des Français.

151,9 milliards de crédit en cours en France

La récente publication par la Banque de France des chiffres de l'encours de crédit à la consommation aux particuliers confirme la tendance observée dans les principaux pays européens : la croissance du crédit conso s'accélère.
En septembre 2015, cette progression annuelle atteint 4,1 % en France, 2,2 % en Allemagne, 3,6 % en Espagne et 12,5 % en Italie, soit une moyenne à la fin du troisième trimestre 2015 de 2,6 % sur l'ensemble de la zone euro.

Sur les 151,9 milliards de crédits distribués fin septembre 2015 aux ménages (particuliers et entrepreneurs individuels), 104,3 milliards concernent des prêts amortissables, y compris les créances titrisées, dont la majorité (73,3 milliards) est constituée de prêt personnel non affecté.
Les comptes ordinaires débiteurs totalisent 7,6 milliards d'euros à la même date, en hausse de 1,3 % sur un an.

L'encours de crédits renouvelables poursuit cependant sa baisse à 20 milliards d'euros, soit une chute de 7,8 % en un an.
Et concernant le mode de distribution de ces crédits (hors banques en ligne), les établissements spécialisés en crédit à la consommation (Cofinoga, Cetelem, Sofinco…) continuent globalement de perdre des parts de marchés face au canal bancaire traditionnel.

À l'inverse, l'encours de crédits-bails continue de gonfler à 6,6 milliards d'euros, en progression de 26,9 % en un an, tiré notamment par l'achat de voitures neuves.

Un signe que l'économie se porte bien

Cette accélération de la croissance de la demande de crédits, constatée à la fin du troisième trimestre 2015, confirme la tendance d'une amélioration du moral des Français.
Faiblesse de l'inflation, chute des cours de pétrole, taux d'intérêt dans l'immobilier toujours très avantageux… sont autant d'arguments pour rendre les ménages plus confiants dans l'avenir et donc, moins hésitants à se lancer dans un crédit.
Une vision optimiste que semblent partager plusieurs autres pays européens.

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top