Menu Crédit consommation

Les banques face aux défis du mobile banking

Concept du mobile banking

Le succès croissant du mobile banking pousse les acteurs du secteur à multiplier les investissements pour offrir de nouveaux services de banque mobile. Certains lui sont même dédiés, au détriment des offres classiques.

Forte croissance des services de banque mobile

En 2014, 800 millions de personnes utilisaient les services de banque mobile, elles seront 5 fois plus nombreuses en 2019 (1,8 milliard d’utilisateurs). L’étude KPMG « Mobile Banking 2015 » révèle que les plus importantes transactions sont réalisées via ce canal. Par ailleurs, les clients les plus férus de ce système sont les jeunes de 35-40 ans, financièrement actifs et au pouvoir d’achat élevé.

Pour profiter de cette manne de revenus considérable, les banques sont prêtes à consacrer des moyens importants. Les services mobiles ont commencé avec des produits financiers comme la souscription de crédit personnel avant de s’étendre.

Désormais, quelques établissements vont plus loin, comme la Jibun Bank au Japon, qui se concentre sur le mobile. Cet engouement ne devrait cependant pas signer la fin des activités bancaires traditionnelles.

Avantages et contraintes des services mobiles pour les banques

Au contraire, en complétant leur offre, les services mobiles sur mobile, sur montre intelligente, etc. devraient construire une expérience-client plus globale tout en aidant les banques à maîtriser leurs coûts et à optimiser l’implantation de leurs représentations physiques.

En effet, alors que les services mobiles facilitent les opérations simples du quotidien et les interactions avec les clients ; de leur côté, les agences proposent un accompagnement personnalisé pour des besoins plus complexes, notamment dans les zones très peuplées.

Malgré la montée de nouveaux concurrents aux contraintes moindres, les consommateurs préfèrent les banques, considérées comme plus sécurisées. Celles-ci doivent toutefois relever un défi de taille : concilier les exigences de réactivité du client avec les impératifs de sécurité et les dispositions légales, dont la protection des transactions et des données et l’authentification de l’utilisateur.

Ces contraintes sont d’autant plus importantes que chaque application présente sur le téléphone portable augmente les risques. La propre structure informatique des banques doit donc s’adapter en conséquence.

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top