Menu Crédit consommation

Hausse du surendettement en France

Hausse du surendettement

Le surendettement en France continue de progresser, avec une dette moyenne par ménage atteignant 39 700 euros, selon un rapport de la Banque de France publié en fin d’année.

3,2 % de dossiers de surendettement en plus en un an

Alors que les taux d’intérêt n’ont jamais été aussi bon marché, permettant à des millions de ménages d’accéder à la propriété, certains foyers se retrouvent en situation de surendettement.

Le constat de la Banque de France est sans appel : de plus en plus de Français se retrouvent en proie à des difficultés financières, qu’ils n’ont d’autres recours que de déposer un dossier de désendettement, en dépit des conséquences lourdes que cette démarche implique.

Ainsi, en septembre 2014, les différentes commissions ont enregistré 3,2 % de requêtes supplémentaires par rapport à octobre 2013.

La Banque de France tient toutefois à tempérer : sur les quelque 224 699 dossiers qu’elle reçoit annuellement depuis 2009, la hausse est à la fois imputable aux défauts de paiement des emprunteurs et au changement apportés au mode de traitement des dossiers.

Depuis le 1er janvier 2014, en effet, si les débiteurs ne demandent pas expressément le réexamen de leur dossier par les commissions, et qu’ils se retrouvent contraints d’en présenter un autre, celui-ci est également comptabilisé comme un nouveau.

39 700 euros de solde à payer en moyenne pour les foyers surendettés

Cette hausse « artificielle » ne minimise cependant pas le contexte difficile dans lequel évoluent les Français.

L’étude établit à 826 000 au moins le nombre de ménages qui ont une procédure de surendettement en cours, en particulier à cause d’un prêt immobilier, dont le montant moyen s’élève à 109 900 euros. Pour une moyenne de 9,1 dettes par ménage, la Banque de France évalue à 39 700 euros le reste à payer.

  • Avant d’éviter d’en arriver à de telles extrémités, il est donc essentiel avant de contracter un emprunt d’évaluer votre capacité d’endettement en effectuant une simulation de crédit immobilier et/ou une simulation de crédit à la consommation.

Et si vous avez déjà des prêts à rembourser, n’attendez pas que les incidents surviennent avant de réagir. Si un quelconque événement menace vos finances, approchez votre banquier ou sollicitez le conseil d’intermédiaires du crédit.

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top