Menu Assurance de prêt

JP Morgan Cazenove annonce une baisse de CNP en Bourse

Capture du site CNP assurances

CNP risque de voir son rendement diminuer. Après la France, le Brésil apporte une part importante au marché de cette enseigne d’assurance. Cependant, son partenaire brésilien décide de se séparer de CNP à compter de 2021. Les opérateurs financiers considèrent cette rupture comme la dégradation des activités de l’assureur français.

Vu le contexte économique actuel, la majorité des entreprises peinent à maintenir leur rythme en termes de résultats financiers. En ce qui concerne CNP, son titre en Bourse se trouve déstabilisé en raison de la rupture de son contrat prévue en 2021.

Après avoir été la représentante de l’assurance française au Brésil, CNP rompt donc sa collaboration avec Caixa Seguridade, suite à l’initiative de cette dernière.

En tenant compte du fait que le marché brésilien contribue largement aux activités de l’assurance française, l’initiative de Caixa Seguridade risque d’avoir de lourdes conséquences sur les années à venir. Par conséquent, l’enseigne française devra songer à anticiper une éventuelle régression.

Une dépréciation causée par la rupture d’un partenariat

Les tendances boursières actuelles basculent en défaveur de la compagnie d’assurance CNP. JP Morgan Cazenove vient en effet de sous-pondérer le titre CNP qui se trouvait auparavant au niveau neutre. La recommandation de l’intermédiaire financier s’explique par la décision de l’assurance brésilienne Caixa Seguridade. Cette dernière décide de mettre fin à sa collaboration avec l’assureur français à partir de 2021.

Pourtant, les activités de CNP dépendent en grande partie du Brésil. Dans ce pays, l’entreprise française opère par l’intermédiaire de Caixa Seguros, une co-entreprise qu’elle gère en commun avec Caixa Seguridade. Sur ce point, JP Morgan Cazenove précise que CNP doit 32% de son résultat d’exploitation et 23% de son résultat net à Caixa Seguros.

Depuis l’annonce de cette sous-pondération, recommandée par JP Morgan Cazenove, le titre CNP Assurances ne cesse de régresser. Elle descendait jusqu’à -1,66%. La régression du titre CNP influe par ailleurs sur l’indice SBF 120 qui baisse ainsi de 0,96%.

Une situation qui nécessite des mesures strictes

Face à cette dépréciation de son titre sur l’indice SBF120, la compagnie d’assurance française doit réagir dans l’immédiat. Toujours selon JP Morgan Cazenove, la rupture d’une collaboration avec l’assureur brésilien obligera CNP à multiplier ses résultats afin d’augmenter ses résultats et ses revenus.

À ce propos, l’assureur français affirme avoir entamé un dialogue avec Crédit Agricole dans le but de renégocier un partenariat sur l’assurance emprunteur. Rappelons que la banque mutualiste préfère désormais internaliser ce service.

À l’heure actuelle, CNP compte Banque postale et BPCE parmi ses partenaires commerciaux. Elle travaille également avec la banque espagnole Santander à qui elle confie la distribution de ses produits d’assurance dans une dizaine de pays d’Europe. Leur collaboration a débuté en 2014.

Archives

Assurance de prêt
Etude gratuite et sans engagement

Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif

Comparez les devis d'assurance de prêt gratuitement
Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top