Menu Assurance de prêt

Les essentiels à savoir pour renégocier son assurance emprunteur

Etude d'un contrat d'assurance immo

Dès le début de l’année 2018, il sera possible de renégocier l’assurance des prêts immobiliers. Une opération qui peut s’avérer particulièrement payante pour les emprunteurs. Les économies potentielles se chiffrent en plusieurs milliers d’euros.

Possibilité de changer d’assurance emprunteur tous les ans

Le crédit et l’assurance de prêt sont essentiels pour le succès d’un projet immobilier. Au moment de la souscription du crédit, l’emprunteur peut choisir de contracter une assurance groupe auprès de l’établissement bancaire distributeur du prêt, ou d’opter pour la délégation d’assurance en recourant à un autre assureur. Dans ce dernier cas, Cécile Roquelaure, experte en assurance, rappelle qu’

Il est très important d'être bien assuré selon votre profil (âge, état de santé, profession, etc.), car c'est l'assurance qui jouera en cas de décès ou d'invalidité en prenant en charge soit votre mensualité, soit la perte de revenus.

Cécile Roquelaure.

Selon la loi, il est possible de renégocier une assurance de prêt durant la première année suivant la souscription du crédit (dispositif Hamon), puis tous les ans à la date anniversaire du prêt à partir du 1er janvier 2018 (amendement Bourquin).

Ce dispositif concerne notamment tous les emprunts, même ceux qui ont déjà plusieurs années. Seule condition pour ce faire : la nouvelle assurance doit présenter des garanties au moins équivalentes au contrat initial. Pour Astrid Cousin, porte-parole d’un comparateur reconnu, l’enjeu est conséquent :

Des économies pouvant atteindre plusieurs milliers d'euros sur la durée totale de l'emprunt.

Astrid Cousin.

Il est ainsi judicieux de comparer les offres du marché en passant par un courtier. Et Maël Bernier, notre porte-parole, de souligner que

Lorsque les clients ont recours à une agence, cela leur coûte 150 euros de frais de dossier. Mais le service est gratuit pour ceux qui effectuent leurs démarches en ligne.

Maël Bernier.

L’état de santé : un paramètre important

L’opération n’est cependant pas profitable à tous les emprunteurs. D’après les explications de Maël Bernier,

Ce sont principalement les emprunteurs les plus jeunes, de moins de 40 ans, en bonne santé et avec une situation professionnelle stable, qui en sont au début du remboursement de leur prêt, qui pourront réaliser les plus grosses économies.

Maël Bernier.

Pour Tanguy Thevenet, spécialiste du secteur,

Ceux qui ont arrêté de fumer ou de pratiquer un sport à risques peuvent aussi en profiter.

Tanguy Thevenet.

Dans tous les cas, il convient de faire attention à son état de santé. En effet, l’apparition de toute nouvelle maladie (diabète, cholestérol…) peut se traduire par des surprimes lors du changement d’assurance, réduisant à zéro l’économie potentielle. Sauf dans le cadre du droit à l’oubli : dix ans après leur guérison, les emprunteurs ne sont plus tenus de déclarer les anciennes pathologies.

Archives

Assurance de prêt
Etude gratuite et sans engagement

Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif

Comparez les devis d'assurance de prêt gratuitement
Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top