Partager : 

Immobilier : Vendre sa maison tout en l'occupant en la louant

Le portageStayHome est un concept immobilier créé par Patrick Drack, un ancien banquier et Christian Lachaux, un ancien agent immobilier pour aider les propriétaires à vendre leur logement tout en continuant à l'habiter en le louant et avec une option de le racheter dans les 3 ans. Cette solution s'adresse particulièrement aux particuliers endettés qui n'arrivent plus à s'acquitter des mensualités de leur prêt à l'habitat.

Vendre sa maison temporairement tout en continuant à l'habiter

Le portage est souvent la meilleure solution pour certains ménages endettés qui n'arrivent plus à payer leurs crédits. En vendant temporairement leur maison ou leur appartement, ils continuent néanmoins à l'occuper en payant un loyer, ce qui est pratique s'ils sont attachés aux lieux par exemple.

StayHome, leader dans cette activité depuis quelques années, les aide à trouver preneur pour leur logement contre une commission.

  • Celui-ci est vendu à un prix minoré de 20 % de sa valeur réelle, avec une option pour le propriétaire de le racheter dans les 3 ans à un prix fixé d'avance.
  • Le loyer annuel quant à lui correspond à 5,5 % du montant de la transaction.

Cette opération est intéressante pour l'acquéreur du fait qu'il peut enregistrer un profit de 7,5 % grâce aux loyers perçus et à la plus-value réalisée.

Un système pratique, mais qui présente des risques

D'après les professionnels, le portage est beaucoup plus intéressant que la cession radicale du bien pour le propriétaire. En effet, celui-ci doit souvent accepter des offres nettement inférieures à ses prétentions lorsqu'il est pressé de vendre. Le portage peut néanmoins être source de pertes pour lui dans la mesure où il vend souvent sa maison à un prix de 20 % inférieur à sa vraie valeur. De plus, il risque de perdre son bien pour de bon s'il n'arrive pas à racheter son bien dans les délais. D'un autre côté, il a la possibilité de permettre à un autre acquéreur de l'acquérir à sa place. Cette disposition lui donne alors le droit de percevoir la différence de prix entre cette vente et le prix stipulé dans le contrat signé avec l'acheteur.

Actualités

Crédit immobilier : nouvel arrêt de la Cour de cassation pour une protection accrue de l’emprunteur

En matière de crédit immobilier, les lois successives visent l’amélioration constante de la protection de l’emprunteur. Un arrêt rendu par la Cour de cassation le 10 juillet 2014 permet de franchir un nouveau pas dans ce sens, en ce qui concerne les procédures de saisie immobilière.

Une avalanche de crédits auto aux États-Unis fait craindre une possible nouvelle crise financière

Les établissements financiers américains sont en train de distribuer des crédits auto pour des montants records. Certains experts craignent que cette frénésie n’entraîne une nouvelle crise des subprimes.

Ventes abusives de produits d’assurance-crédit par les banques britanniques : la liste s’allonge

Après les quatre principales banques du pays, la National Australia Bank, à travers sa filiale Clydesdale and Yorkshire, se retrouve dans le collimateur de l’autorité financière britannique (FSA). En cause : des affaires de ventes forcées d’assurance emprunteur ou de PPI (payment protection insurrance) avaient ébranlé la banque.

Comment économiser sur le coût de son crédit immobilier ?

En France, le crédit est considéré comme un produit d’appel, c’est-à-dire que les banques pratiquent des taux très accessibles, quitte à ne réaliser aucune marge sur les intérêts, pour se rattraper sur les frais bancaires. Et ces derniers vont venir grever la facture et alourdir considérablement le coût total du crédit. Voici quelques pistes pour réduire la note.

Liens sponsorisés