L'IEIF prédit un repli des prix des biens immobiliers cette année

immobilier-baisseLes prix des logements devraient baisser de 3 % cette année selon l'IEIF (Institut de l'épargne immobilière et foncière). En 2013, cet institut avait eu raison de prédire une chute des prix, puisque les biens immobiliers ont baissé de 3 %.

Marché immobilier en hausse sur fond de repli des prix et augmentation du volume de constructions

Pour 2014, l'institut prévoit une autre baisse de 3 % des prix ainsi qu'une hausse du nombre de ventes à 701 000 environ.

Il estime également que les prix devraient continuer à reculer de 3 % en 2015 et en 2016 tandis que le nombre de transactions devrait atteindre 744 000 en 2015 et 797 000 l'année suivante.

L'immobilier résidentiel français, un cas spécial en Europe

La France est le seul pays de la zone euro où les prix n'ont pas baissé d'une manière notable à cause de la crise.

  • Ce phénomène est essentiellement dû à la pénurie de logements alors que la construction peine à compenser le manque.

Le gouvernement a néanmoins gardé son objectif de construction de 500 000 logements (dont 150 000 logements sociaux) pour cette année, néanmoins l'IEIF table pour une réalisation de 312 000 unités.

Cécile Duflot, la ministre du Logement a de son côté avoué qu'il serait peu probable que cet objectif de 500 000 logements soit atteint cette année, mais elle reste cependant optimiste sur la progression de l'activité du bâtiment et de l'immobilier.

  • Environ 335 000 nouveaux logements ont vu le jour en 2013, ce qui est loin des 500 000 logements attendus ;
  • Néanmoins cette performance reste conforme avec les réalisations moyennes de longue période, car le seuil de construction de plus de 375 000 logements annuels n'a été atteint que quatre fois en 30 ans.

 

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top