L'immobilier rennais devient plus abordable pour les investisseurs

marche immoClassée 11e ville de France en nombre d'habitants, Rennes prend la 12e position en termes de prix de l'immobilier, un rang estimé plus « cohérent » par rapport à sa taille. Autrefois 4ème agglomération plus chère de l'Hexagone, la capitale bretonne devient aujourd'hui plus abordable pour les investisseurs immobiliers.

Le marché des maisons anciennes se porte bien

Le secteur est toutefois assez hétérogène. L'ancien affiche sa bonne santé, notamment les maisons, le changement est en partie lié à l'arrivée de nombreux cadres supérieurs attirés par cette ville administrative, ce qui tire la demande vers le haut. Les appartements, en revanche, à 2 340 € le mètre carré, ont plus de mal à trouver preneur.

Même la ligne de métro additionnelle ne devrait avoir aucun impact majeur sur les prix immobiliers, un phénomène déjà remarqué avec la création de la première qui a généré l'affluence de nouveaux habitants et une hausse de la demande.

Les quartiers du centre de Rennes devraient cependant faire exception. En effet, dans les années à venir, s'y déplacer en voiture sera de plus en plus difficile. Par conséquent, la proximité d'une station de métro deviendra un argument de vente essentiel et un facteur de majoration des prix pour certains quartiers, probablement dans un rayon de 300 mètres autour de chaque station. Toutefois, le changement met du temps à être vraiment marqué.

Les prix vont flamber dans le nouveau centre administratif rennais

La tendance haussière se reflètera probablement plus rapidement du côté de Sud-Gare avec l'émergence d'Eurorennes, le nouveau quartier. Avec des débuts attendus en 2017, un gros chantier est actuellement en cours rue de l'Alma.

Le centre administratif rennais est d'ailleurs en train de déménager progressivement, mais sensiblement, vers la zone sud.

  • L'axe de sud-gare historiquement périphérique est donc en train de devenir central, entraînant un renforcement de la pression immobilière et une envolée des prix des anciennes maisons de cheminots.
  • Elles sont de plus en plus nombreuses dans le catalogue des agences immobilières, et la valeur moyenne de celles qui ont été complètement rénovées ces dernières années s'élève actuellement à plus de 350 000 € l'unité.

Pour ceux qui envisagent de construire, le prix des terrains en périphérie a reculé de plus de 6 % en première couronne et du double en deuxième couronne ; les primo-accédants trouvent dans ces terrains moins vastes, mais plus abordables une réponse à leurs attentes.

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top