Prévision des taux de crédits immobiliers jusqu'à l'été 2014

analyseLes taux des crédits immobiliers ont continuellement baissé depuis 2012 pour atteindre leur plus bas niveau historique en 2013. Ils ont néanmoins commencé à monter au printemps dernier et la hausse continue. Les analystes présagent une stagnation des taux des crédits immobiliers pendant les 6 prochains mois. Elle sera ensuite suivie d'un semestre marqué par leur progression continue.

Des taux de crédit immobilier qui ne devraient pas trop bouger d'ici l'été

Après avoir crevé le plancher, les taux de crédit immobilier ont commencé à monter et continuent dans leur lancée.

  • Fin 2013, ils tournaient autour de 3,08 % alors que leur moyenne à fin juin était de 2,9 %.
  • Les experts s'attendent néanmoins à ce qu'ils restent stables pendant les 6 prochains mois.

Le taux des OAT qui sont les principales sources de financement des banques dans le cadre des crédits immobiliers a également connu une hausse continue ces derniers temps.

Les principales banques centrales ont en effet décidé de ralentir leur politique accommodante qui avait pour but de soutenir la relance économique.

Les prêteurs trouvent néanmoins d'autres financements dans les épargnes gratuites ou rémunérées à des taux peu élevés ce qui devrait leur permettre de proposer des crédits immobiliers à des taux intéressants.

Enfin, la période des manifestations sur l'immobilier qui se déroulent jusqu'au printemps est une occasion pendant lesquelles elles proposent souvent des taux attractifs.

Un second semestre qui pourrait voir la hausse des taux

Les observateurs estiment que les taux immobiliers 2014 pourraient progressivement monter en raison de la hausse du taux des OAT. Par ailleurs, d'autres événements pourraient aussi influer sur leur tendance haussière. Il s'agit entre autres de la nouvelle loi attendue sur l'assurance-emprunteur qui autorisera l'emprunteur à renégocier son contrat dans l'année qui suit sa conclusion.

Les banquiers verront alors leur marge baisser sur l'assurance et seront alors tentés à compenser leur manque à gagner sur le taux des crédits.

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top