L'inventaire des villes où les prix immobiliers ont baissé au troisième trimestre

prix immobiliersLes notaires ont dévoilé récemment l'inventaire des villes où les prix immobiliers dans l'ancien ont baissé au troisième trimestre 2013. D'après ces officiers, une baisse plus importante a été enregistrée en province que dans la capitale.

Les prix des logements ont baissé dans de grandes métropoles

En moyenne, les prix des maisons et des appartements ont baissé de 1,7 % sur un an au 3ème trimestre selon le dernier rapport des Notaires de France.

Ceux des maisons se sont repliés de 2 % tandis que les prétentions pour les appartements ont baissé de 1,3 %.

  • Dans la région francilienne, le recul a été de 1,2 % sur un an à -0,4 % pour les maisons et à -1,5 % pour les appartements.
  • Dans les autres régions, le repli des prix sur les maisons a été plus important à -2,3 % tandis que celui des appartements était un peu en retrait, à 1 %.

689 000 transactions ont été enregistrées, ce qui signifie que le volume des ventes a reculé de 6 % en glissement annuel. Les notaires dénotent même une chute de plus de 16 % des ventes sur 2 ans.

Les chiffres dans les grandes villes françaises

Saint-Étienne est la ville où la baisse des prix des appartements est la plus significative, car ils y ont dégringolé de 10,9 % à 1 100 euros en moyenne le mètre carré.

  • Dans d'autres métropoles comme Reims (2 070 euros), Orléans (2 000 euros) ou Tours (2 230 euros), ils ont chuté de plus de 4 %.
  • Enfin, ils ont reculé de 3,1 % à Nancy à 1 840 euros, de 2,2 % à Grenoble à 2 310 euros et de 1,3 % à Toulouse à 2 500 euros.
  • Sur le secteur des maisons, les propriétaires nîmois ont en général consenti une baisse de 12,7 % à 214 700 euros.
  • Les prix ont chuté de 10,1 % à Chartres où le prix moyen d'une maison était de 200 000 euros environ.

 

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top