Les ventes immobilières d’appartements de standing soutenues par la baisse des prix

Les prix de l'immobilier ont baissé dans le mondeLe réseau Daniel Féau, qui est spécialisé dans la vente et la location d’appartements de standing à Paris affirme que les ventes ont été soutenues par la baisse des prix immobiliers en 2013. Ce groupe a ainsi réalisé un chiffre d’affaires quasiment identique à l’année précédente malgré la crise.

Stagnation du marché des appartements de standing en 2013

Selon le réseau Daniel Féau, les transactions sur les appartements haut de gamme parisiens ont été soutenues par le repli des prix. Il a ainsi vu le marché décoller au 2nd semestre, ce qui lui a permis de voir son stock de produits se stabiliser. En moyenne, les appartements de standing parisiens se sont écoulés à 1,85 million d’euros, les propriétaires ayant en général consenti à appliquer une décote de 10 %. Les biens moyens de leur côté étaient négociés à 420 000 euros environ.

 

D’un autre côté, le groupe a également noté que si la hausse de la vente d’appartements en raison d’exil fiscal amorcée en 2012 a continué en 2013, elle s’est cependant ralentie au second semestre. De plus, les acheteurs étrangers ont également refait surface entre juin et décembre, avec une progression du nombre d’acquéreurs en provenance du Moyen-Orient.

Des appartements de grand luxe qui s’écoulent facilement

D’après les constats de Daniel Féau, les appartements de très haut standing trouvent rapidement preneur, de même que les grands biens qui offrent un excellent rapport surface/pièces de vie à condition que leur prix soit revu à la baisse. D’un autre côté, les vastes appartements qui ne présentent aucun attrait particulier peinent souvent à trouver un acquéreur surtout si les vendeurs ne font aucun effort sur leur prix de vente.

La fiscalité qui entoure les investissements locatifs effraie également les propriétaires qui préfèrent ne plus louer leur appartement de luxe. En effet, ils ne veulent pas que leurs loyers soient fixés conformément au loyer médian qui est défini par l’administration. De plus, la législation ne leur est point favorable, car au final le rendement de la location de leur bien s’en trouve amoindri.

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top