La tendance des prix immobiliers était à la baisse en 2013

Les prix de l'immobilier ont baissé en FranceLes agences immobilières sont unanimes pour affirmer que les prix des logements ont reculé en 2013, et ce, même à Paris. Elles s’attendent même à ce que cette tendance à la baisse continue cette année.

Des prix qui baissent sur tout le territoire

En moyenne, les prix des logements anciens ont baissé de 1,6 % à 3 % l’année dernière, tel est le constat des professionnels de l’immobilier. Guy Hoquet a ainsi remarqué une baisse modérée de 1,6 % tandis que Century 21 a constaté un repli de 1,8 %. Le réseau Orpi a quant à lui noté un recul de 3 %.

Malgré ces baisses, les experts estiment que l’immobilier français demeure surévalué en raison des hausses phénoménales enregistrées depuis le début du siècle. Les statistiques révèlent en effet que les prix ont flambé de 79 % de 2000 à 2007 et ils ont encore progressé de 7 % de 2008 jusqu’à 2012, année où ils ont commencé un mouvement de repli en fléchissant modérément de 2 %.

En général, le prix moyen du mètre carré tournait autour de 2 063 euros pour les maisons et de 3 622 euros pour les appartements d’après Laforêt. Selon la compilation des données de Century 21, des baisses de plus de 5 % ont été enregistrées dans plusieurs régions comme dans les Pays de la Loire (-7,8 %), en Franche-Comté (-7,7 %) ou en Seine-et-Marne (-6,5 %). Par contre, d’importantes hausses ont été remarquées ailleurs comme dans le Limousin (+7,6 %) ou en Aquitaine (+5,1 %). Par ailleurs, MeilleurTaux vous fournit les taux immobiliers des grandes villes de France.

Des prix qui ont aussi reculé dans la capitale !

2013 a mis un terme à l’escalade des prix parisiens depuis 15 ans. Ils ont en effet décroché de 3,9 % d’après Century 21 même si le mètre carré se négocie encore aux alentours de 8 200 euros. Enfin, en 2014, ces agences tablent pour un prolongement de ce recul, les prix ne devraient cependant pas baisser au-delà de 2% si les taux des prêts à l’habitat demeurent à leur niveau actuel. La baisse pourra aller jusqu’à 3 % s’ils sont revus à la hausse.

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top