Investissement : Le Livret A abaissé à 1,75 % dès le 1er février

200368971-001Les économistes l’avaient prédit : le taux de rémunération du Livret A a été revu à la baisse après une réunion entre le ministre des Finances Pierre Moscovici et le gouverneur de la Banque de France Christian Noyer. S’il est actuellement de 2,25 %, il va être bientôt de 1,75 % à partir du 1er février prochain.

Le nouveau taux du Livret A est fixé à 1,75 %

Le ministre devra officialiser la baisse du taux de rémunération du Livret A en ce début de semaine, même s’il ne s’est pas prononcé sur ce point à l’issue de son entrevue avec le gouverneur de la Banque de France vendredi dernier.

Une baisse qui s’appuie sur le taux d’inflation

Le taux du Livret A est fixé à partir du taux d’inflation. Comme celui-ci est ressorti à 1,3 % (hors tabac) en un an en décembre dernier, le taux du Livret A devrait aussi être revu à la baisse. D’après le mode de calcul normal, cet indice devrait être fixé à 1,50 %, néanmoins, la presse annonce que le gouverneur ainsi que le ministre auraient trouvé un compromis en le fixant à 1,75 % dans le cadre de "circonstances exceptionnelles" et en vue de préserver le "pouvoir d’achat" des détenteurs des comptes Livret A.

De plus, une différence trop flagrante entre le 1er et le second taux pourrait non seulement susciter le mécontentement des épargnants (alors que le Livret A est actuellement le produit d’épargne le plus prisé des Français), mais elle pourrait aussi pénaliser la construction des logements sociaux qui est financée par ce produit d’épargne.

Cette baisse du taux devrait être compensée par la hausse du plafond du Livret A qui est de 22 950 euros depuis le début de l’année.

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top