Crédit immobilier : Palmarès des taux en janvier 2012

PhotoPalmaresJanvier2012En janvier, Nantes remonte sur la 1ère marche du podium juste devant Toulouse. Les deux villes sont les seules à proposer encore des taux inférieurs à 4 % sur 20 ans. Statu quo pour Strasbourg qui conserve la 3ème place mais reste numéro 1 du classement en termes de pouvoir d'achat immobilier, malgré une légère hausse des prix constatée ce mois-ci dans 6 villes sur 10.

Taux de crédit immobilier : Nantes remonte en tête du classement, Lille dégringole

Avec un bond de la 5ème à la 1ère place de ce classement, Nantes commence bien l'année en proposant un taux très avantageux à 3,84 % sur 20 ans. "Grâce à d'excellentes relations avec nos partenaires bancaires, nous avons pu négocier de très bonnes conditions. En ce début d'année, les banques cherchent à conquérir de nouvelles parts de marché, d'où leurs conditions très attractives en ce moment", commente Mickael Gravoueille, directeur de l'agence meilleurtaux.com à Nantes.

Toulouse et Strasbourg, bien que connaissant un mouvement de hausse, restent sur le podium avec des taux de 3,90 % et 4,00 % respectivement contre 3,75 % et 3,95 % en décembre. De son côté, Lille enregistre la plus forte chute du classement – de la 4ème à la 7ème place – avec un taux à 4,05 % (contre 3,99 % en décembre). Montpellier et Nice gagnent chacune une place quand Bordeaux, Lyon et Marseille clôturent le classement en proposant toutes les trois 4,15 % sur 20 ans.

"En ce début d'année, les banques sont encore en train d'affiner leurs stratégies de taux. On le constate dans le palmarès comme au niveau national : en janvier, 45 % de nos banques partenaires ont augmenté leurs taux de 0,15 point en moyenne – contre près de 90 % en décembre – quand 37 % les ont baissés de 0,15 point. Il faudra plutôt attendre février pour avoir une vision plus précise de l'évolution future des taux", explique Sandrine Allonier, responsable des études économiques de meilleurtaux.com.

Stabilité ou hausse du pouvoir d'achat immobilier malgré quelques hausses de taux

Le mouvement baissier des prix constaté le mois dernier – bien que contrecarré par de très légères hausses ce mois-ci – permet de maintenir un pouvoir d'achat immobilier globalement stable à Nice (40,7 m²) et Lyon (51,3 m²). Certaines villes comme Lille ou Bordeaux profitent même des baisses de prix pour gagner en surface malgré des hausses de taux. Strasbourg conserve toujours son titre de n°1 du pouvoir d'achat immobilier en offrant en moyenne 67,9 m² pour 1 000 € de mensualité de crédit sur 20 ans tandis que Paris reste dernière malgré une baisse des prix ce mois-ci et une stabilité du pouvoir d'achat immobilier (20,8 m²).

"Si des baisses de prix surviennent cette année comme on s'y attend, le pouvoir d'achat immobilier pourrait remonter y compris dans les grandes villes et ce malgré un mouvement de remontée des taux qui devrait toutefois rester mesuré", analyse Hervé Hatt, directeur général de meilleurtaux.com.

infographie meilleurtaux-4

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top