Europa City, un grand projet d’aménagement pour créer des emplois

Au Nord-est de l’Ile-de-France, la branche immobilière du groupe Auchan conduit un vaste projet d’aménagement sur 80 hectares. Nommé Europa City, cet espace innovant est régulièrement appréhendé comme un immense centre commercial alors qu’il s’agit en réalité d’un cluster de loisirs. En concentrant parcs à thèmes, salles d’exposition, de spectacle, de concerts, commerces, espaces publics, hôtels et restaurants, cet espace inédit est structuré par la culture et les loisirs loin du centre commercial à l’ancienne tiré par une locomotive alimentaire.

20161002 europa city

Pour sortir de terre cet immense lieu d’un nouveau genre, Immochan s’est associé avec le groupe chinois Wanda pour un investissement total de 3,1 milliards €.

Situé en plein Triangle de Gonnesse, la zone du futur cluster est aujourd’hui enclavée entre Roissy-Charles de Gaulle et l’aéroport du Bourget.

La proximité de ces grands hubs aéroportuaires ne bénéficie que peu aux habitants car le réseau de transport est insuffisant.

L’enclavement des communes situées à l’Est du Val d’Oise et à l’Ouest de la Seine Saint Denis devrait se résorber au cours des prochaines années grâce à l’extension du RER D et au nouveau métro du Grand Paris, la ligne 17.

Europa City s’inscrit ainsi au cœur de la logique de développement d’un espace en pleine mutation.

Comme si la théorie économique s’appliquait par enchantement, les fonds privés viennent abonder sur les infrastructures financées par les pouvoirs publics.

En conduisant un investissement colossal dans un projet innovant situé au cœur d’un territoire en difficulté, Europa City constitue un outil majeur de création d’emplois.

Le taux de chômage dans la zone s’élève à 15%. Dans les principales villes à proximité de Gonnesse, plus de 30% des actifs ne détiennent aucun diplôme.

Dans ce territoire où le chômage est endémique, le projet Europa City va créer un bol d’air économique avec la création de 12 000 emplois directs (et plus de 8 000 emplois indirects et induits).

Les détracteurs du projet craignent que ces emplois créés sur le site d’Europa City ne soient détruits dans des petits commerces aux alentours.

Faux : la recherche économique prouve le contraire. En analysant tous les centres commerciaux de plus de 80 000 m² créés en Ile-de-France entre 2000 et 2015, un travail économétrique montre qu’en moyenne 15 000 emplois sont créés dans la région au cours des 4 années qui suivent.

Quelques commerces avoisinants peuvent disparaître mais, au global, une complémentarité s’installe : les centres commerciaux concentrent les dépenses ponctuelles et importantes alors que les commerces de proximité concernent les achats quotidiens de faibles montants.

En accueillant un grand nombre d’entreprises, de créateurs et de spécialistes du numérique, le projet Europa City ne va pas simplement créer des emplois mais surtout faire monter en gamme le marché du travail local.

Certains détracteurs du projet crient à l’impossibilité pour des habitants peu formés de profiter de cette aubaine.

C’est vrai en l’état et la solution est simple mais exigeante : monter une politique locale de formation adaptée aux jeunes du territoire et aux besoins des entreprises du cluster Europa City.

  • La communication des besoins et des formations doit être menée dans les lycées voisins. 
  • Un centre de recrutement commun à toutes les entreprises du site peut être imaginé.
  • Enfin, puisqu’une embauche tient souvent aux réseaux de connaissance, il convient d’ouvrir un espace de formation dans Europa City pour tisser des liens entre recruteurs et candidats.

Avec ces quelques mesures bien pensées, ce grand projet d’aménagement pourra bénéficier aux habitants d’un territoire en difficulté. Tant mieux.

Auteurs : Charles-Antoine Schwerer et Nicolas Bouzou

nicolasbouzouÉconomiste et directeur-fondateur du cabinet de conseil et d'analyse économique Asterès, Nicolas Bouzou est membre du Conseil d'Analyse de la Société auprès du Premier Ministre, directeur d'études à la Law & business school de Paris II Assas, vice-Président du Cercle Turgot et chroniqueur sur Canal Plus. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Le Chagrin des Classes Moyennes, Lattès, 2011.

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top